Overblog
Follow this blog
Administration Create my blog

Spiritualite

"Ciel orageux entre Ouattara et Soro: Les révélations du chef dozo Togo Belco sur les casses de la BCEAO de Bouaké confirme la brouille"

Posted on August 24 2016 by Akeulette


"Au-delà des apparences et malgré les quelques photos qui les montreront tout sourire, Guillaume Soro et Alassane Ouattara se livrent une guerre épique ces derniers temps."

"C’est Ouattara qui a commencé cette guerre lorsqu’il a lancé l’idée de créer une vice-présidence pour se séparer de l’encombrant Soro. Depuis lors, les partisans de Ouattara avec à leur tête plusieurs pontes du RDR, ont publiquement dénier à Guillaume Soro un quelconque droit à prétendre porter l’étendard du RDR aux présidentielles de 2020. Soro a laissé le temps passer sans y répondre, pensant ainsi donner le temps à Ouattara de rappeler ses poulains à l’ordre. Ne voyant pas venir la réaction attendue de la Part de Ouattara, Soro a décidé de prendre le taureau par les cornes. Et il n’y est pas allé de main morte.
La riposte du camp Soro au camp des “profiteurs”
On l’a vu tenir des réunions publiques avec des chefs coutumiers pour pourfendre ceux qui disent qu’il est trop pressé en arguant qu’il est trop jeune. A ceux-là, Guillaume Soro a rappelé son rôle dans le changement de régime en Côte d’Ivoire. Et depuis, tous se sont mis en branle dans son camp pour défendre leur champion Soro. De manière voilée, tous se sont mis à combattre le plan de Ouattara en invectivant ses pions. Les sillons furent alors tracés par Kamaraté Souleymane dit Soul To, le directeur de protocole de Guillaume Soro qui a confirmé l’existence de deux camps dans la bataille de succession à Ouattara.

« Ce que vous devez savoir, c’est qu’aujourd’hui il y a deux camps. Le camp des profiteurs et le camp des lutteurs. Nous ne pouvons pas nous sacrifier pour poignarder le Président de la République», a révélé Kamaraté Souleymane.

Au supposé camp des “profiteurs”, Karim Ouattara, un proche de Guillaume Soro, a conseillé la retenu, car leur camp est prêt à les mettre à leur place si les coups bas continuaient contre Guillaume Soro. «Toute offense faite à SGK aujourd’hui n’aura pas de réplique par respect au PRADO. Sinon chacun de nous connaît sa place au “kaka-sport”. Là-bas, y a pas “hoba-hoba”. Le temps est un autre nom de Dieu», a prévenu Karim Ouattara.
L’utilisation du mercenaire Togo Belco dans la guerre de tranchées

Devant toutes ces menaces à peine voilées, il nous est revenu que le camps Ouattara a décidé de passer à la vitesse supérieure en faisant inculper des proches de Soro devant les tribunaux internationaux dont la CPI. Toute la cabale est déjà en place. Et la presse française en a déjà fait écho. Soro et son camp le savent. Ils ont donc organisé la riposte. C’est le sens dit-on des révélations faite par le chef dozo Togo Belco.

Pour ceux qui ne le savent pas, le chef dozo malien Togo Belco, est un fidèle ami de Koné Zakaria, un proche de Alassane Ouattara. C’est dire que Togo Belco est un témoin crédible qui pourrait faire mal au camp Ouattara. Togo Belco réside dans la commune d’Abobo à Abidjan, ce quartier où résident les ex-combattants du commando et les “microbes”. Sous le prétexte de réclamer à Ouattara un milliard pour lui et ses 300 ex-combattants comme effort de guerre et de pratiques mystiques occultistes, le chef dozo malien Togo Belco livre des secréts bien génants pour le régime Ouattara.

Dans une interview accordée au quotidien ivoirien “Le Quotidien”, Togo Belco confirme le rôle très influent de Guillaume Soro dans la rébellion venu du Nord de la Côte d’Ivoire. « Je suis Togo Belco (…) Dozo du Mali. Shérif Ousmane, Soro Guillaume,Youssouf Bakayoko m’ont contacté pour que je sois le responsable mystique de l’ex-rébellion (…)», a-t-il révélé. Pour ceux des adversaires de Guillaume Soro qui ont à cœur d’utiliser les casses de la BCEAO de Bouaké pour le traîner dans la “boue”, il faut savoir que le camp Soro tient à assumer son rôle dans cette affaire. Mais Soro ne veut pas l’assumer tout seul, en témoigne la suite de ses révélations faites par le chef dozo malien qui révèle l’implication des soldat français dans l’affaire.

«J’ai participé aux attaques de la Bceao. Voici comment nous avons partagé l’argent (…) Shérif Ousmane a réquisitionné 2 véhicules de marque Brinks remplis de billets de banque. Soro a eu droit à plusieurs véhicules. Les soldats français ont eu leur part. Nous avons été obligés de désintéresser les soldats des forces françaises qui nous pourchassaient. On leur a remis des sacs d’argent et ils sont retournés à leur base », a précisé Togo Belco.

Togo Belco se dit prêt à aller témoigner devant la CPI, car soutient-il «il est temps de parler. Des gens qui n’ont rien fait vivent dans le luxe et les enfants qui ont combattu battent le pavé. Nous allons dire tout ce qui s’est passé pour que le monde entier connaisse la vérité. Pourquoi on traque les enfants quand ils réclament leur argent? Dites à Ouattara que je suis vivant contrairement à ce que font croire ses collaborateurs et j’attends mon argent, moi et mes éléments. Ouattara nous doit, nous n’allons plus nous taire »

Il se murmure également que le camp des “lutteurs” serait à la base de la divulgation de la lettre de Alassane Ouattara à la CPI autorisant la déportation du président Laurent Gbagbo à La
Haye.

«Le temps est un autre nom de Dieu», avait prévenu Karim Ouattara."

http://eburnienews.net/ciel-orageux-entre-ouattara-et-soro-les-revelations-du-chef-dozo-togo-belco-sur-les-casses-de-la-bceao-de-bouake-confirme-la-brouille/




"Ciel orageux entre Ouattara et Soro: Les révélations du chef dozo Togo Belco sur les casses de la BCEAO de Bouaké confirme la brouille"
comments

LA GUERRE AURA BEL ET BIEN LIEU!"SECURITE NATIONALE: Que font les navires français au large des côtes ivoiriennes ?"

Posted on August 23 2016 by Akeulette

Officiellement la presence de ces deux navires serait au "nom de la coopération militaire et maritime entre la Cote d'Ivoire et la France"!!!! Mais Dieu sait ce qui ce trame en Cote d'Ivoire!!!

"SECURITE NATIONALE: Que font les navires français au large des côtes ivoiriennes ?"

Lundi 22 Août 2016

"ABIDJANACTU.COM Depuis le 18 août dernier, deux navires français stationnent dans les eaux ivoiriennes. Dixmude, un bâtiment de projection et de commandement (BPC) escorté par Aviso, le patrouilleur de haute mer (PHM), est là dans le cadre de la coopération militaire entre la Côte d’Ivoire et la France. Selon Fraternité Matin, ces bâtiments sont engagés dans l’opération « Corymbe » qui assure la présence quasi-permanente d’un navire militaire français dans le golfe de Guinée.

Eric Lavault, capitaine de vaisseau, a expliqué les raisons de la présence de ces bâtiments militaires français à Abidjan : « Ces escales participent, en coopération avec les marines riveraines, à la surveillance et à la sécurisation de cette zone maritime stratégique et aux opérations de renforcement des capacités des forces navales locales ». A côté de cet aspect, les autorités navales vont profiter de ces présences pour apprendre auprès de leurs homologues françaises.

« Nous allons profiter de ces escales pour mettre en œuvre des programmes d’instruction opérationnelle. Cela nous permettra aussi de mieux renforcer les capacités de nos hommes à faire face aux menaces dans les eaux sous juridiction nationale », a dit pour sa part le capitaine de vaisseau major Célestin N’Guessan, représentant le contre-amiral Djakaridja Konaté."

http://www.abidjanactu.com/SECURITE-NATIONALE-Que-font-les-navires-francais-au-large-des-cotes-ivoiriennes_a3161.html

LA GUERRE AURA BEL ET BIEN LIEU!"SECURITE NATIONALE: Que font les navires français au large des côtes ivoiriennes ?"
comments

"Le chef dozo Togo Belco n’en peut plus et dit tout sur la casse de la BCEAO"

Posted on August 22 2016 by Akeulette

"Côte d’Ivoire : casse de la BCEAO, un chef dozo fait de graves révélations

  • Août 22, 2016

Le chef dozo Togo Belco, était au nombre des casseurs et des pilleurs de la BCEAO, lors de la rébellion armée et sanglante de 2002. Ne supportant plus l’ingratitude dont il se dit victime avec certains de ses pairs, il a décidé de faire le grand déballage où révélations et confessions s’entremêlent.

Le chef dozo Togo Belco n’en peut plus et dit tout sur la casse de la BCEAO

Togo Belco, c’est de ce chef dozo qu’il s’agit, est un fidèle ami de l’ex-Comzone Koné Zakaria. Lors de la rébellion de 2002 en Côte d’Ivoire, il était à la tête du 3ème bataillon de Bouaké en qualité de dozo. Résidant en ce moment dans la commune d’Abobo à Abidjan, il a décidé de se confier à la presse : « Je suis Togo Belco (…) Dozo du Mali. Shérif Ousmane, Soro Guillaume, Youssouf Bakayoko m’ont contacté pour que je sois le responsable mystique de l’ex-rébellion (…) J’ai participé aux attaques de la Bceao. Voici comment nous avons partagé l’argent (…) Shérif Ousmane a réquisitionné 2 véhicules de marque Brinks remplis de billets de banque. Soro a eu droit à plusieurs véhicules. Les soldats français ont eu leur part. Nous avons été obligés de désintéresser les soldats des forces françaises qui nous pourchassaient. On leur a remis des sacs d’argent et ils sont retournés à leur base », a-t-il révélé comme dans un rêve d’enfant.

Très remonté contre le pouvoir Ouattara, Togo Belco poursuit en ces termes: « Il est temps de parler. Des gens qui n’ont rien fait vivent dans le luxe et les enfants qui ont combattu battent le pavé. Nous allons dire tout ce qui s’est passé pour que le monde entier connaisse la vérité. Pourquoi on traque les enfants quand ils réclament leur argent? Dites à Ouattara que je suis vivant contrairement à ce que font croire ses collaborateurs et j’attends mon argent, moi et mes éléments. Ouattara nous doit, nous n’allons plus nous taire », a-t-il tranché avec colère.

Dans l’attente de recevoir le milliard qu’il réclame à M. Alassane Dramane Ouattara pour lui et ses 300 ex-combattants comme effort de guerre et de pratiques mystiques occultistes, le dozo Togo Belco est dans le viseur de l’œil du cyclone. Il le sait, mais il espère toujours cette somme outre ce qu’il a volé à la BCEAO avec tous ceux qu’il a cités."

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/08/le-chef-dozo-togo-belco-n-en-peut-plus-et-dit-tout-sur-la-casse-de-la-bceao.html

"Le chef dozo Togo Belco n’en peut plus et dit tout sur la casse de la BCEAO"
comments

Insolite" Feu Mamadou Ben Soumahoro pourrait se retrouver incessamment en prison"

Posted on August 20 2016 by Akeulette

Feu Mamadou Ben Soumahoro pourrait se retrouver incessamment en prison. En tout cas l’avocat du couple présidentiel l’accuse de diffamation. Ne sachant certainement pas à qui remettre le courrier à lui destiné, c’est le site TELEDIASPORA qui prendra les pots cassés.

CI-DESSOUS L’ARTICLE INCRIMINE

Un dicton populaire affirme que les peuples n’ont que les chefs qu’ils méritent. Alors… Question: Qu’est-ce que les Ivoiriens ont bien pu faire pour mériter ce couple diabolique qui n’a épargné aucune vie humaine de personnes ayant osé s’opposer volontairement ou non à leur projet de prendre la tête de la Cote d’Ivoire. Car il s’agit bien d’un vrai plan d’accaparement de notre pays à l’instar du braquage d’une banque par un gang qui s’est doté de tous les moyens pour parvenir à ses fins. Aucun ivoirien n’a été surpris par la fin du film. C’est le début de l’histoire qui a surpris même les observateurs les plus avertis et les plus concernés. Alassane Dramane Ouattara et Dominique Folloroux n’intéressaient personne et quand des vérités évidentes les concernant étaient mises sur la place publique, ceux qui devaient y prêter attention et en tirer les premières conséquences détournaient pudiquement la tête, parce ce qu’ils ne se sentaient pas directement et personnellement visés. Nous avons tous été à divers titres responsables de ce manque de vigilance à l’égard de cette dangereuse association de malfaiteurs. Alassane Dramane Ouattara s’est tracé avec aisance un véritable boulevard qui l’a conduit le 11 Avril 2011 à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire.

La brutalité de la mise en œuvre et de la conclusion de l’Entreprise s’opposaient alors à la méthode souterraine, silencieuse, sournoise et imparable de l’élimination physique systématique de tous ceux qui pouvaient même à leur propre insu gêner l’ascension boulimique de ce couple déterminé et malfaisant. Nous avons tous été à un titre ou à un autre les complices conscients, inconscients ou complaisants de ces petites et grandes manœuvres d’Alassane Dramane Ouattara et de Dominique Nouvian Folloroux pour parvenir au pouvoir d’Etat en Côte d’ivoire. Et plus nous étions élevés dans la hiérarchie des structures de l’Etat, plus nos responsabilités étaient grandes, plus nous étions encore plus sourds, plus aveugles mais surtout plus muets. Quelque part il m’est même arrivé de me demander, – et je n’étais pas le seul – si Alassane Dramane Ouattara n’avait pas envoûté les dirigeants et les populations de ce pays. Aucun renégat de cet acabit n’a jamais réussi nulle part au monde une telle aventure avec une facilité aussi déconcertante

– Personne n’a jamais tenté de l’embastiller alors qu’il le méritait au moins une centaine de fois.

– Un chef d’Etat élu de ce pays a renoncé à faire exécuter un mandat d’arrêt international contre ce délinquant primaire.

– Un autre chef d’Etat démocratiquement élu a été contraint par la communauté internationale de lui octroyer la nationalité, l’éligibilité, la candidature et un bétail électoral, devant une Assemblée Nationale bloquée et un peuple médusé.

Quelque soit la rationalité de votre formation et de votre éducation, vous n’arriverez pas à me convaincre que Alassane Dramane Ouattara n’a pas mis en action “ses armées médiévales de la nuit” pour faciliter notre engourdissement, notre asservissement mental, et arrêter toutes nos réactions et initiatives. Nous oublions souvent que la guerre que nous a livrée Alassane Dramane Ouattara a duré 20 ans ! Au cours de cette période mouvementée et dure, il m’est arrivé de recevoir une après-midi à mon domicile des 2 plateaux Hamed Bakayoko alors patron du journal le Patriote. J’avais quitté le RDR plusieurs mois auparavant. Sa visite avait deux objectifs :

– M’empêcher de faire publier le numéro spécial d’un journal qui devait parler de Madame Dominique Nouvian Folloroux qui n’était pas tout à fait encore madame Ouattara. Malgré les menaces d’extermination d’Hamed Bakayoko qui ne cessait pas de faire allusion au premier ministre Alassane Dramane Ouattara, l’amant de Dominique, je lui ai opposé une fin catégorique de non-recevoir en lui promettant de supporter toutes les conséquences de mon acte.

– Le deuxième sujet était plus complexe: Hamed Bakayoko s’était donné pour mission de me convaincre de revenir au RDR. Voici la teneur de la conversation :

H.B. : Grand frère reviens à la maison (sous-entendu au RDR que je venais de quitter).

B.S. : Jamais plus je ne prendrai place autour d’une table avec Alassane Dramane Ouattara.

H.B. : Tu as tort grand frère parce que Alassane va devenir Président. Il est bon que tu viennes avec nous reprendre ta place au parti.

B.S. : Ma réponse est NON.

H.B. : Tu ne sais pas ce que tu perds. Tous les marabouts ont dit à Alassane qu’il allait diriger ce pays, que ce sera difficile, qu’il connaitra peut être même la prison mais qu’il finira par être Président…

La conversation n’est pas allée plus loin. Nous étions en 1998. Comme vous le voyez, rien ne devait lui échapper ni lui résister. Les marabouts, les fakirs et les marmiteurs étaient à l’œuvre, les néo-colonisateurs impénitents aussi. N’allez pas demander à Nicolas Sarkozy de faire son examen de conscience après ce qu’il a fait à la Cote d’Ivoire et aux Ivoiriens. Il est le digne continuateur des basses œuvres de ses ainés et prédécesseurs. Dans l’intérêt bien compris de la France et de la France seule.

Quand, comme cela a été le cas pour la Côte d’Ivoire les autorités françaises trouvent un apatride, un ectoplasme du type Alassane Dramane Ouattara pour jouer le rôle de pantin-exécuteur-testamentaire pour leur compte, c’est nous et nous seuls qui en payons le prix. D’ailleurs l’année dernière, le plus brillant écrivain français de l’année 2011 Alexis Jenni dont le livre L’art français de la guerre primé par l’académie Goncourt et dont on dit qu’il est un grand connaisseur de l’Afrique a exposé avec brio en trois phrases notre infortune et notre impuissance : “Dans les guerres coloniales, on ne compte pas les morts adverses. Ils sont une difficulté du terrain que l’on écarte, comme les cailloux pointus, les racines de palétuviers, ou encore les moustiques. On ne les compte pas parce qu’ils ne comptent pas.” Dont acte.

Avant d’entrer dans le vif du débat auquel je vous convie je voudrais mettre un terme à une idée reçue chez les responsables du RDR et chez les proches d’Alassane Dramane Ouattara. Un jour assez peu lointain, une dame m’apostrophe dans la salle d’attente d’un ministère en des termes peu équivoques : “Mais toi, Ben Soumahoro pourquoi tu as tant de haine pour Alassane Dramane Ouattara ? Qu’est-ce qu’il t’a fait ?”
– Madame, vous vous trompez lui ai-je répondu. Je n’ai pas de haine pour Alassane Dramane Ouattara. Je le méprise. Ce n’est pas la même chose.

Chers lecteurs, je vous dois une véritable explication et c’est l’objet de notre rencontre : Alassane Dramane Ouattara est un MENTEUR mais ce que nous vivons avec lui depuis une vingtaine d’années est plus grave. Voici un homme qui regarde droit dans les yeux les ressortissants de son vrai pays le Burkina Faso en affichant son dédain pour eux, affirmant qu’il ne les connait pas et ne les reconnait pas. Voici un homme qui débarque en Côte d’ivoire après quarante ans de vie passée sous LA LOI d’un autre pays, qui regarde les ivoiriens droit dans les yeux et leur affirme urbi et orbi qu’il est natif du rail. Alassane Dramane Ouattara s’offre en prime une mère qu’il ne connait pas, en rejetant une autre enterrée dans la région de Sindou au Burkina Faso, sans compter bien d’autres choses suspectes qui appartiennent désormais à l’HISTOIRE. Qui peut me dire ce que Alassane Dramane Ouattara avait à se cacher à lui-même ? Quel complexe voulait-il liquider sur le dos des ivoiriens ? La question n’est plus de savoir si Alassane Dramane Ouattara est étranger ou non.

Le problème est définitivement réglé. La question est : comment se sent-il après tant de mensonges, de tromperies, de duperies. Le problème de cet homme reste un problème MORAL et un problème de DIGNITE. Le laisser gouverner notre pays c’est jeter l’honneur de la Cote d’Ivoire dans une poubelle, parce que désormais Alassane Dramane Ouattara mentira avec l’autorité de l’Etat. Comment alors imaginer la nature de nos rapports avec l’Afrique et le monde. L’image qu’il donnera désormais de la Cote d’ivoire est pour moi insupportable. Ne vous y trompez pas. Le vernis mondain que lui ont prêté les occidentaux ne résiste à aucune pression de la vie réelle. Il est policé, ce qu’il ne faut pas confondre avec la politesse. Il est policé jusqu’aux confins de l’obséquiosité. Mais tout cela cache une brutalité extrême et une absence totale d’Etat d’âme devant les problèmes humains. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est son rapport à la MORT, la mort de ses proches que souvent il a provoquée. Mais il ne l’a pas fait tout seul. Son égérie, son mauvais génie, son âme damnée, son épouse Dominique Nouvian Folloroux a tenu le manche du CHAUDRON.

Elle aussi est une MENTEUSE à sa manière.

Je regardais un soir à la télévision brésilienne, l’élection de Miss Monde 2011. La plus belle créature retenue était la représentante de l’Angola. Sans doute aucun, elle était la plus belle. Avant la fin du spectacle, le présentateur lui pose une dernière question piège : “Miss Monde, que souhaitez-vous que l’on retire ou rajoute à votre beauté ?” Et la Miss de répondre : “Rien Monsieur, je saurai me contenter de ce que le Seigneur m’a donné.” Grand réalisme mais surtout grande humilité. La salle était sous le charme, les téléspectateurs du monde entier et votre serviteur aussi. Cette histoire m’a impressionné parce que justement au Brésil, on peut tout faire avec la chirurgie esthétique, les implants mammaires PIP… on peut vraiment tout faire. C’est là bas précisément que des femmes comme Dominique Nouvian Folloroux Ouattara ont essayé de défier la nature en se donnant d’abord un nouveau nez avec la rhinoplastie, ensuite un nouveau visage sur le modèle de Candy Candy régulièrement remis à jour par des liftings de plus en plus tendus qui ne laisse plus place pour un simple sourire au bout d’un certain temps, sans compter le silicone pour avoir une poitrine avantageuse, les faux cheveux blonds tissés au cuir chevelu et le botox pour arranger le popotin à l’africaine. Tout sur cette femme artificielle, froide, ambitieuse et cupide est FAUX.

Bien entendu cela relève de sa vie privée et ne regarde que son usurpateur de mari. Mais elle a voulu à tout prix devenir Première dame de la Cote d’Ivoire. A partir de ce moment-là et même si elle a triché pour s’octroyer le titre, tous le sujets et objets de sa représentation nous regardent. D’où ces remarques justifiées que tout Ivoirien et toute Ivoirienne devrait prendre en compte. Cette femme MENT à elle-même, à Dieu et à la Nation. Ce qu’elle voit dans sa glace le matin devrait la culpabiliser comme les crimes odieux qu’elle a imaginés, organisés, perpétrés avec son imposteur de mari dont elle voulait absolument faire la promotion et se donner une place de Reine à la tête de la Côte d’Ivoire.

Le pouvoir, elle le connaissait déjà pour avoir vécu dans les ors de la République avec Félix Houphouët Boigny qui avait pour elle une extraordinaire faiblesse. Il en avait fait sa confidente et bien plus. A la fois Mata-Hari et mante religieuse, cette “veuve noire” va s’évertuer à écourter la vie de son bienfaiteur pour faire place à son nouveau pygmalion dont elle fera son mari et son Président… en attendant le suivant. Mais l’aventure des assassinats ne commence pas avec Félix Houphouët Boigny dont elle a encore besoin pour assouvir ses noirs dessins. Tout cela commence avec les Fadiga. L’oncle et le neveu : M. Folloroux, l’époux légitime de Dominique Nouvian se suicide par dépit lorsqu’il découvre que sa femme est la maitresse de son patron M. Vamoussa Bamba alors Directeur général de l’enseignement technique. En fait, Bamba Vamoussa n’était qu’un marchepied. Ce qu’elle visait, c’était l’ARGENT et uniquement l’ARGENT. Elle savait de source certaine que Bamba Vamoussa était le neveu d’Abdoulaye Fadiga, premier Gouverneur Ivoirien de la BCEAO après avoir dirigé la CAISSTAB pendant de nombreuses années. Alors qu’elle n’était qu’une petite secrétaire à l’ambassade du Canada à Abidjan, son but premier était de faire fortune. Son aspiration au pouvoir ne vient que plus tard, tout à fait par hasard et nous l’allons montrer dans les prochaines pages de ce débat…

Mamadou Ben Soumahoro

http://eburnienews.net/feu-mamadou-ben-soumahoro-pourrait-se-retrouver-incessamment-en-prison/

Insolite" Feu Mamadou Ben Soumahoro pourrait se retrouver incessamment en prison"
comments

Dieu va detruire la Cote D'Ivoire!!! Amargeddon! Armageddon!

Posted on August 20 2016 by Akeulette

Ce matin du 20 Aout 2016 en reve, je me suis mise tout d'un coup a prononcer ce mot " Armageddon" Armageddon"!

Je savais qu'il y'avait un film qui est sortie, il y'a tres longtemps de cela, qui s'intitulait "Armageddon", je ne savais pas de quoi parlait ce film, je ne l'ai jamais regarde. A mon reveil, j'ai "googled" " Armaggedon", et -la j'apprends que s'est dans la Bible. "La bataille d’Harmaguédon désigne la guerre finale entre Dieu et les gouvernements humains."!

"Le mot « Armageddon » vient du mot hébreu « Har-Magedone », qui signifie « Montagne de Megiddo » ; ce mot est devenu synonyme de la future bataille au cours de laquelle Dieu interviendra et détruira les armées de l’Antéchrist, comme cela est annoncé dans la prophétie biblique (Apocalypse 16 : 16 ; 20 : 1-3, 7-10)."

Voila donc Dieu detruira la Cote d'Ivoire et le gouvernement Franc-maconique de Dramane Ouattara le Burkinabe en Cote d'Ivoire!!!! Et puis j'ai aussi regardee l'extrait du film "Armageddon", c'est effrayant!!!

La Cote d'Ivoire sera bombardee, elle le sait et le veut!

Le mois dernier en reve, la Cote d'Ivoire disait: " Si j'amais Dramane Ouattara, je n'allais pas laisser la Cote d'Ivoire etre bombardee"! Un message tres fort. Si la Cote d'Ivoire aimait Dramane, elle n'allait pas appeller Dieu au secours pour la delivrer de la France et de la Franmaconnerie!!!

1) Le chaos va regner en Cote d'Ivoire!!!

Posted on August 17 2015 by Akeulette

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/08/le-chaos-va-regner-en-cote-d-ivoire.html

2) Le chaos qui va regner en Cote D'Ivoire rend mon pere triste

Posted on July 16 2016 by Akeulette

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/07/le-chaos-qui-va-regner-en-cote-d-ivoire-rend-mon-pere-triste.html

Ensuite...

La Cote d'Ivoire veut que le president GBA.GBO retourne la diriger!!!

Toujours en reve le mois dernier, les detracteurs du president GBA.GBO se moquait de lui. Alors la Cote d'Ivoire s'est enervee et a dit l'encontre de ses detracteurs: " qu'il vienne et aille diriger la Cote d'Ivoire"!

"Qu’est-ce que la bataille d’Harmaguédon ?"

Réponse de la Bible

La bataille d’Harmaguédon désigne la guerre finale entre Dieu et les gouvernements humains. Aujourd’hui, ces gouvernements et leurs partisans s’opposent déjà à Dieu en refusant de se soumettre à sa domination (Psaume 2:2). La bataille d’Harmaguédon mettra fin à la domination humaine (Daniel 2:44).

Le mot « Harmaguédon » n’apparaît qu’une seule fois dans la Bible, en Révélation (ou Apocalypse) 16:16. Ce livre de la Bible annonce prophétiquement qu’en un « lieu appelé en hébreu Harmaguédon », « les rois de toute la terre habitée » seront rassemblés « pour la guerre du grand jour de Dieu, le Tout-Puissant » (Révélation 16:14, Nouvelle Bible Segond).

Qui combattra à Harmaguédon ? À la tête d’une armée céleste, Jésus Christ combattra les ennemis de Dieu. Il mènera son armée à la victoire (Révélation 19:11-16, 19-21). Les ennemis de Dieu seront ceux qui s’opposent à sa domination et qui le traitent sans respect (Ézékiel 39:7)."

https://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/questions-bibliques/bataille-d-harmaguedon/

Dieu va detruire la Cote D'Ivoire!!! Amargeddon! Armageddon!
comments

Pourquoi j'ai repris les armes un film de Sorrow Guillautine

Posted on August 18 2016 by Akeulette

"Très prochainement dans ''Pourquoi J'ai repris les armes''Par le même réalisateur de '' Pourquoi je suis devenu rebelle ''

Les voyous de la republique vont se tirer dessus a la fin du film sur la Cote d'Ivoire

Posted on April 21 2016 by Akeulette

Dans ce reve du 21 avril au matin, je suis la metaphore d'une petite fille qui va regarder la tele chez son voisin.

La petite fille supplie son voisin (tonton) de lui mettre le film sur la Cote d'Ivoire.

Elle disait: " mets- moi, le film sur la Cote d'Ivoire s'il te plait! Mets moi, le film sur la Cote d'Ivoire s'il te plait"! Mais son voisin, prennait tout son temps, la petite fille devenait de plus en plus impatiente.

Son voisin finit par lui mettre le film sur la Cote d'Ivoire, mais..., que vers la fin du film!!!. L'image que le Seigneur me montra, etait celle des tirs de feu entre voyous! Les voyous se tiraient dessus dans tout les sens!

Fin du reve

Ce reve, est le deuxieme que je vois en deux semaines, avec des voyous qui se tirent dessus dans le film, " la crise Ivoirienne"!

Dans ce reve, le Seigneur me dit que, je suis une petite fille impatiente, qui voudrait faire precipiter les choses dans la crise Ivoirienne. Mdrrrrrrrrrrrr!

C'est vrai, car chaque fois je lui demande, "quand mettras- tu fin a ce film, qu'est la crise Ivoirienne, tu m'as maintes fois montree la fin de cette crise dans le spirituel, mais quand est-ce que cela se manifetera sur le plan physique! Agit maintenant s'il te plait Seigneur, delivre la Cote d'Ivoire de ces voyous!"

Mais le Seigneur, m'a fait comprendre ce matin qu'il prenait son temps, raison pour laquelle, il ne m'a pas mis le film de la Cote d'Ivoire tout de suite comme je le lui demandais dans la vision.

Il a pris son temps et m'a montree le film de la Cote d'Ivoire vers la FIN du film, ou les voyous se tiraient desssus parcequ'il est maintenant pret pour delivrer la Cote d'Ivoire!

Oui c'est ca!!! La crise Ivoirienne tire vers sa fin, et le film se terminera par une guerre, par des tirs de feu entre les voyous qui ont attaques la Cote d'Ivoire!!

Amen

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/04/les-voyous-de-la-republique-vont-se-tirer-dessus-a-la-fin-du-film-sur-la-cote-d-ivoire.html

Pourquoi j'ai repris les armes un film de Sorrow Guillautine
comments

Sorrow Guillautine et Dramane Ouattara a couteaux tires!!!!!!

Posted on August 18 2016 by Akeulette

Ca ne va plus entre Sorrow Guillautine Barrabas et Dramane Ouattara Barrabas le Burkinabe.

Apparemment Denis Sassou N'Guesso et Ali Bongo sont des "mediateurs" dans cette crise.

Je me suis demandee pourquoi Sassou et Ali Bongo "en mediateurs"? Et puis je me suis rappelee que ces deux affreux personnages etaient aussi des Franc-macons comme Sorrow Guillautine et Dramane Ouattara.

Le 20 Novembre 2013, dans ma vision intitulee le "mendiant", le Seigneur m'avait montree que Sassou et Dramane avaient scelle un pacte "Maconique" entre la Cote D'Ivoire et le Congo dans une foret Congolaise! Vous vous souvenez qu'en 2013 Sassou N'guesso avait accorde un pret de "100 miliards CFA" a Dramane Ouattara!!!

« Ouattara quémande 100 milliards Fcfa au Congo, l'histoire d'un deal » titrait "Notre Voie"

Dans ce reve, je disais que j'avais l'impression que le Seigneur avait reduit le tyran Burkinabe a la mendicite. Vous avez apris recemment que le tyran est encore aller endetter la Cote d'Ivoire avec un emprunt de "150 milliards F CFA (228,6 millions d’euros) " aupres des Saoudiens en hypothequant " l’immeuble du Centre de commerce international d’Abidjan (CCIA), dans le quartier du Plateau, valorisé à 98 milliards de F CFA, et les tours administratives A et B qui sont le siège de plusieurs ministères, dont la valeur est estimée à 67 milliards de F CFA."

Voir lien: http://www.jeuneafrique.com/347369/economie/cote-divoire-lance-deuxieme-sukuk-de-150-milliards-fcfa/

Le Mendiant

Posted on November 23 2013 by Akeulette

Published by Akeulette

Aujourd'hui 20 Novembre 2013 en reve, j'etais dans une tres grande foret au Congo. Au milieu de cette foret, il y'avait une ceremonie, comme un genre de pacte entre la Cote d'Ivoire et le Congo. Le Seigneur me faisait comprendre que les gens ne voulaient pas que ce pacte ce sache. Ca devait rester la-bas dans cette foret Congolaise ou l'action se deroulait.

Je sors de la foret, et emprunte un chemin menant vers un village. Au bord du chemin se trouve un mendiant assis avec une petite calebasse a la main entraint de demander l'aumone. Des qu'il m'appercoit, le mendiant se leve, se tient bien droit, leve la tete, il veut me faire comprendre qu'il a de la dignite. Il se transforme sur le champ, en une jeune et jolie fille qui me fait des yeux, elle cherche a me seduire, avec un beau sourire pour que je lui fasse l'aumone. Le Seigneur me montre que cette jeune fille est habillee comme un homme. Elle portait un pantalon gris pour homme trop grand pour sa taille, des souliers noirs plus grands que ces pieds, elle trainait les pas en marchant comme un vieil homme. Je la regarde, j'ai la gorge nouee, je pleure, je la depasse pourtant sans lui remettre un sous.

Je secoue la tete et me dis:- JE N'ARRIVE PAS A CROIRE QU'IL MENDIE ENCORE!!!

J'ai l'impression que le Seigneur a reduit le tyran a la mendicite, et me dis dans ce reve que malgre le recent pret du Congo a la Cote d'Ivoire, le tyran mendie toujours, ce pret ne suffit pas a la Cote d'ivoire. C'est la deuxieme fois que le Seigneur me montre le tyran en mediant. Lire (Reve sur le Camp des refugies au Ghana!). Pourquoi la ceremonie secrete dans la foret Congolaise? Sassou est un francmacon comme le tyran. Et la franc-maconnerie est a la base de la crise Ivoirienne. Ce pret vient sceller leur lien maconnique au coeur de l' Afrique!

Thank you

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2013/11/le-mendiant.html

Sorrow Guillautine et Dramane Ouattara a couteaux tires!!!!!!
comments

Côte d’Ivoire : Ouattara – Soro, et si c’était eux le match retour

Posted on August 18 2016 by Akeulette

"Côte d’Ivoire : Ouattara – Soro, et si c’était eux le match retour"

Août 7, 2016

Afriksur7

Malgré les timides démentis de proches du duo Ouattara – Soro, plus rien ne va entre la Présidence et l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Plusieurs pistes explicatives de la dissension entre les deux hommes existent…

Guillaume Soro, ce « Ché » ivoirien

Souvenez-vous, Soro Guillaume, c’est l’ancien secrétaire général de la FESCI, le puissant syndicat d’étudiants ivoiriens. Il avait assumé la tentative de Coup d’État de 2002 qui s’était muée en rébellion armée, laquelle a finalement emporté le régime de Laurent Gbagbo. Avant son retour médiatisé dans la vie politique ivoirienne, l’ancien fesciste n’apparaissait pratiquement plus dans l’actualité après son mandat à la tête de ce syndicat, de 1995 à 1998. Il s’était envolé pour la Grande-Bretagne où il poursuivait des études en sciences politiques avant de se retrouver en France.

Détesté par une grande partie de la population ivoirienne et lâché par beaucoup de ses anciens camarades de lutte, il sera cependant admiré par d’autres pour l’audace qu’il a eue d’assumer la paternité de cette rébellion armée. Le risque était d’autant plus grand que celle-ci avait causé la mort d’un ministre d’État (Boga Doudou) et de plusieurs gradés de l’armée ivoirienne.

La vérité est que « Bogotha » ou « Ché », ses surnoms, est trop bien connu des Ivoiriens pour être le vrai patron de cette rébellion. Il n’a clairement ni les moyens financiers, ni le réseau diplomatique et encore moins les hommes pour déstabiliser la Côte d’Ivoire. Pendant que les bombeurs de poitrines d’aujourd’hui étaient bien planqués hier, c’est lui qui risquait le pire pour leur avenir qu’on peut aujourd’hui qualifier de très radieux. Même le président Ouattara qui a tiré tous les bénéfices possibles des risques pris par Soro ne s’est jamais autant exposé malgré sa forte envie de prendre les commandes du pays par tous les moyens.

Ouattara – Soro, qu’est-ce qui a buggé

Dans les plans de Guillaume Soro, son livre « Pourquoi je suis devenu un rebelle » le laisse bien sous-entendre, il a mené le combat armé pour aider Alassane Ouattara à prendre le pouvoir en Côte d’Ivoire. Accord tacite ou pas, Bogotha a toujours espéré un retour d’ascenseur à la sortie de ce dernier de « la Maison-Blanche d’Abidjan ». L’ancien fesciste ne vise pas moins que succéder à Ouattara au poste de président de la République ivoirienne.

Or plusieurs personnes de l’entourage du président Ouattara tentent d’empêcher l’arrivée de Soro au pouvoir. Alors que Ouattara va devoir partir à la fin de son actuel mandat et que la mise en valeur de l’ancien premier ministre de Gbagbo aurait dû commencer, rien ne se passe comme prévu. Amadou Gon Coulibaly, ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence de la République avec qui Ouattara est en atome crochu depuis de très nombreuses années, connait une curieuse mise en avant. Il se murmure même qu’il pourrait être le prochain vice-président de la Côte d’Ivoire, donc le choix de l’allié pour écourter les rêves de Soro.

M. Hamed BAKAYOKO est l’autre rival déclaré de Guillaume Soro sur la route du palais présidentiel. Il est même de plus en plus frontal vis-à-vis du PAN dans ses manoeuvres pour succéder à son mentor.

Avec tous ces candidats aussi improvisés qu’opportunistes qui surgeonnent autour de Ouattara, le sang de Soro ne fait parfois qu’un tour. Dans le projet de la nouvelle constitution ivoirienne qu’il vient de faire valider à l’Assemblée Nationale, il y est question de l’institution de ce poste de vice-président qui va faire de l’ombre à celui qu’il occupe en ce moment.

Ouattara – Soro, la guerre du non-retour d’ascenseur ?

À moins d’êtres aveugle ou sourd, Soro comprend parfaitement les manoeuvres engagées contre ses ambitions. Alors quand Bouaké, le fief qu’il partage avec le RDR, est en ébullition pour la cherté de la vie, certains ont vite fait d’y voir sa main, selon ses accusateurs, pour faire comprendre à Ouattara qu’il doit changer sa lecture de la situation.

Les populations ivoiriennes voient leurs nerfs de plus en plus mis à rudes épreuves ces dernières années par les mesures impopulaires du pouvoir Ouattara. Asphyxiés économiquement, elles contestent souvent sur les réseaux sociaux.

Mais dernièrement, elles ont décidé de descendre dans les rues à Bouaké, Daloa et Yamoussoukro. Ce terrible désaveu fait désordre parce que Bouaké est le socle du pouvoir Ouattara. Abidjan où résident les institutions du pays étant acquis à son adversaire historique Laurent Gbagbo, c’est un pouvoir pétrifié qui a pris très aux sérieux la menace.

Pour certains, c’est Soro Guillaume où ses proches qui manipulent les populations de la ville base-arrière de l’ancienne rébellion de 2002. On a envie de savoir si c’est également Soro qui manipule à Daloa et Yamoussoukro. Et si la réponse venait à être positive, cela voudrait dire qu’il est déjà beaucoup plus puissant que ne le pensent ses adversaires.

Quand Hamed Bakayoko tente de faire peur à Soro

Le message a tellement été bien reçu que l’armée ivoirienne a été précédée dans la ville de Bouaké par des colonnes de blindés de l’armée française (la vraie assurance vie du pouvoir Ouattara), sans réel ordre de mission. Un autre message vient là d’être adressée à Soro qui doit se poser beaucoup de questions en ce moment sur les limites que sont prêts à franchir ses amis d’hier. Les uns et autres s’agitent pendant que « l’homme de mission » laisse passer, un peu comme dans l’affaire du coup de fil au Burkina…

Un règlement de compte est quand même à redouter entre les frères alliés. Le propos très explicite d’Hamed BAKAYOKO, devant un parterre de « clowns déguisés » et à genoux, pour s’excuser devant Ouattara va laisser des traces. En Côte d’Ivoire, la population demande pardon de trouver la vie de plus en plus difficile sous Ouattara. Il faut maintenant supplier un président qui a abusé de la démagogie en promettant des milliards à chaque région pour son développement alors qu’il est incapable de rendre correct le prix de l’électricité.

Le sécurocrate du régime, qui se sent pousser des ailes, a lancé le vendredi 05 août 2016, à l’endroit de qui est facilement devinable : « Ce n’est pas en cassant qu’on va t‘élire (…) Cette fois-ci, on va aller jusqu’au bout. Les langues se délient. Tout ça, c’est des enjeux politiques et des manipulations politiciennes. Le président Ouattara est indéboulonnable et celui qui va s’amuser verra (…) tu ne vas pas forcer quelqu’un à t‘élire.»

Cette menace pas si courageuse, parce que finalement pas si bien formulée, de « Monsieur sécurité » laisse deviner la peur bleue qu’inspire désormais Soro au pouvoir ivoirien. Attention, les adversaires du match retour pourraient avoir changé…

http://www.afrique-sur7.fr/28095/cote-divoire-ouattara-soro-cetait-eux-match-retour/

Côte d’Ivoire : Ouattara – Soro, et si c’était eux le match retour
comments

" Où sont passés ceux qui défilaient à La Haye ?"

Posted on August 14 2016 by Akeulette

"LG Infos - N° 1393"

"Où sont passés ceux qui défilaient à La Haye ?"

Bonne question?!

Voici la reponse de quelques internautes.

"LG infos vous commencez à prendre conscience avec ce titre sous forme d'interrogation.Voyez-vous,se rendre à La Haye n'est pas forcément synonyme d'aimer Gbagbo plus que les autres.Et certains comme moi,nous l'avions tellement compris que nous trouvions suspects les nombreux déplacements des transfuges du PDCI-RDA candidats aux présidentielles d'octobre 2015.
Aujourd'hui,les militants du FPI, les "GBAGBO OU RIEN" ,doivent se rendre à l'évidence pour comprendre que leurs voix étaient le seul objectif visé par ces "amis soudains" dont l'intention inavouée était d'éparpiller les votes des militants du FPI.Ainsi ils garantissaient la réélection du candidat du RDR et du PDCI-RDA.Ce qui fut fait.
Arrêtez donc d'entretenir la division au sein du FPI. Toute chose qui profite aux adversaires politiques du FPI dans son ensemble."

"Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute. Avait dit la fontaine. Vous avez applaudi à tout rompre vos nouveaux amis. . Maintenant vous vous rendez compte que c'était des farceurs qui cherchaient à profiter de l'électorat de Gbagbo. Tant mieux pour vous."

"c'était un jeu d'attrape nigaud. il fallait faire semblant d'aimer gbagbo pour avoir ses suiveurs. aujourd'hui ils n'ont plus besoin de lui alors ils s'en foutent. Même la fameuse pétition ils ne la signeront pas. chers refondateurs passez votre temps à rêver vous n'avez plus grand monde avec vous."

" Où sont passés ceux qui défilaient à La Haye ?"
comments

"Côte d’ivoire:Guerre de succession à Ouattara: Soro – Hamed Bakayoko, Ça chauffe/ Deux blessés graves"

Posted on August 14 2016 by Akeulette

"Côte d’ivoire:Guerre de succession à Ouattara: Soro – Hamed Bakayoko, Ça chauffe/ Deux blessés graves

Posted about 3 days ago

Guerre de succession à Ouattara: Soro – Hamed Bakayoko, le ton monte
Deux blessés graves

Guillaume Soro et Hamed Bakayoko ne se vouent plus l’amitié qui les liait avant l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara. Même s’ils n’affichent pas publiquement leur inimitié, ces deux proches de l’actuel président ivoirien ne manquent pas d’occasion pour se livrer à une guerre larvée.

Une véritable guerre froide entretenue à mots mi-couverts dont il faut redouter qu’elle explose à l’horizon. Ces dernières semaines, le ton semble monter d’un cran entre les deux individus et leurs clans, qui se regardent en chiens de faïence et s’efforcent, sans y arriver, de ne pas laisser transparaître leurs ressentiments les uns pour les autres.

Tout est parti des manifestations violentes lors des protestations contre la hausse constatée par les ménages sur les coûts des factures d’électricité. Ces manifestations, qui ont débuté le 19 juillet à Yamoussoukro, et ont atteint Daloa et Tiassalé le lendemain 20 juillet 2016, gagneront plus en intensité le vendredi 22 juillet à Bouaké, où elles ont pris une toute autre ampleur au regard des dégâts causés. Le même jour, contrairement aux autres fois, une réunion d’urgence du Rassemblement des Houphouétistes (Rhdp), coalition politique au pouvoir, est convoquée au siège du Pdci-Rda pour prendre position sur la situation.

Au sortir de cette réunion, qui a vu la participation du ministre de l’Energie et du pétrole, Adama Toungara, une déclaration est faite par le secrétaire général par intérim du Rdr, Amadou Soumahoro, par ailleurs président du Directoire du Rhdp. Ce dernier dénonce à la suite des manifestations, « des actes téléguidés par des mains obscures et des individus aux intentions inavouées ». Le lendemain samedi, une autre réunion de crise est organisée avec les jeunes du parti au pouvoir par le secrétaire général adjoint chargé de la mobilisation, Adama Bictogo et le conseiller du président de la République chargé de la Jeunesse, Touré Moussa.

A l’issue de cette réunion qui se déroule à huis clos, le ministre Bictogo dévoilera un pan de ce qui s’est dit dans la ”case”. « La rencontre de ce jour avec le Rjr obéit au fait que nos jeunes, devant la situation actuelle, doivent se mobiliser pour s’opposer à toute forme de violence, même si l’expression de la manifestation est autorisée par la loi. Qu’ils se lèvent pour que toute forme de violence ne puisse pas s’exercer. La réunion de ce jour avait pour objectif de mettre nos jeunes en ordre de bataille ». Un appel à la mobilisation, qui signifie qu’il y avait péril en la demeure. D’ailleurs, le lundi 25 juillet, un Bureau politique du Rdr sera convoqué à nouveau, au cours duquel les mêmes soupçons de « mains occultes » sont évoqués. Guillaume Soro en aurait-il pris la graine ?

Soro et les ”Ponce Pilate”

La réaction du président de l’Assemblée nationale ne se fera pas trop attendre. Lui, dont les renseignements ont dû certainement l’informer de ce qu’il serait indexé sur les événements qui venaient de se produire à Bouaké.

Dans une publication sur sa page facebook, le chef du parlement ivoirien, qui semble observer une trêve médiatique depuis quelque temps, se fait entendre. « Chers frères et sœurs, soyons des hommes et des femmes responsables, comme le Christ nous le recommande par son propre courage et son amour de la vérité. Quand nous nous sommes trompés, demandons pardon, faisons preuve de reconnaissance et réparons les torts que nous avons causés aux autres. La vie de la créature humaine s’allège et se purifie dans l’humilité et le pardon. Car, quand tu accuses lâchement ton frère en le pointant de l’index, n’oublie pas les quatre autres doigts qui se replient vers toi-même… », écrivait Guillaume Soro, dimanche 24 juillet 2016, en prenant prétexte d’un sermon sur la base d’un passage biblique pour dénoncer les ”Ponce Pilate”, synonyme de «lâcheté absolue » et de « traîtrise cynique » et se défendre éventuellement contre toute accusation.

A qui adresse-t-il ces mots ? Le président de l’Assemblée nationale laisse le(s) concerné(s) le deviner. Mardi 26 juillet 2016, profitant de la tribune de la clôture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale, le N°2 ivoirien remet le couvert, et de façon plus pointilleuse cette fois-ci. Réagissant aux remous sociaux, qui venaient de secouer le pays, il les condamne sans a priori et appel le gouvernement à la vigilance pour faire droit à la loi. Il va plus loin et dénonce la division que ces événements créent dans l’entourage du chef de l’Etat. « Dans les moments de troubles et autres soubresauts, la division demeure l’ennemi le plus redoutable à craindre. La division ne nous rendrait que plus affaiblis face à l’ennemi. C’est pourquoi j’en appelle à la sérénité de tous pour aborder, dans l’union, les difficultés au-devant de nous. Ne nous laissons pas aller à la panique, ne nous divisons pas non plus ». Puis Guillaume Soro d’ajouter, un tantinet accusateur :« Réfléchissons-y, en lieu et place de la rumeur corrosive et dévastatrice, rassemblons-nous, remobilisons-nous tous comme un seul homme pour défendre et préserver la paix si chèrement acquise. Mes chers collègues députés, évitons les procès en sorcellerie. Cela ne servirait à rien; nous devons travailler plutôt à l’union au resserrement des rangs, à l’apaisement et à la cohésion entre toutes les filles et tous les fils de ce pays(…) ». Des propos qui sont loin de concerner son auditoire à l’Hémicycle, où il tenait ce discours solennel.

Hamed Bakayoko à Bouaké

On ne parlerait pas d’une réponse du berger à la bergère, mais l’on n’en est pas loin. Vendredi dernier, profitant d’une cérémonie dite du pardon à laquelle il a pris part sur la place publique à Bouaké, le ministre de l’Intérieur fera une sortie plus qu’éloquente quant à l’ambiance qui prévaut dans le carré du chef de l’Etat.

Le premier flic ivoirien, sous un air quelque peu excédé, a dévoilé sur la place publique ce qui relève des secrets de sa profession. « Ce qui s’est passé à Bouaké n’est pas le fait du hasard, parce Bouaké est l’une des villes où au moment des casses, on n’avait pas encore distribué les deuxièmes factures. Donc tu casses pourquoi ? Tu casses la Cie et tu ne t’arrêtes pas là, tu t’attaques aux symboles de l’Etat, qui n’ont rien à voir avec la Cie. Mais, tout ça, c’est des enjeux politiques et des manipulations politiciennes. Or les vieux nous ont dit que dans la politique, il ne faut jamais se presser, donc tu vas monter, descendre, ce que Dieu veut pour toi, il va te le donner ; ce qui n’est pas pour toi, il ne te le donnera pas. Ado, Dieu a voulu qu’il soit président, il est là et il est indéboulonnable. Celui qui va s’amuser avec Ado verra qu’il n’est pas tombé du ciel. On se connaît. Un peu de respect ».

Hamed Bakayoko va plus loin et se montre même menaçant : «Cette fois-ci, on va aller jusqu’au bout. On va faire les enquêtes. Nous avons commencé les auditions, les langues se délient. Les moyens techniques irréfutables prouvent des choses. Donc il n’y aura pas d’impunité. Là aussi, quand tu fais quelque chose, si on t’attrape, tu assumes. Il ne faut pas te cacher pour dire : ”Ce n’est pas moi, je jure”. Non, il y a des éléments», a lâché sur un ton de fermeté le ministre de l’Intérieur et de la sécurité.

Réaction à Guillaume Soro, qui décline tout doigt porté vers lui ? Difficile de le dire de façon péremptoire, même si tous ceux qui décryptent ce discours ont les regards systématiquement tournés vers le chef du parlement ivoirien. Une sorte de passe d’arme par tribunes interposées qui montre bien qu’au-delà des chaudes poignées de mains et des sourires dont ils gratifient le public par moment, la guéguerre Soro – Hamed Bakayoko semble bien une réalité. Même si les deux acteurs paraissent bien entretenir cette tension en sourdine par le discours de la diversion."

Félix D.BONY

L’INTER

http://abidjantv.net/actualites/cote-divoireguerre-de-succession-a-ouattara-soro-hamed-bakayoko-ca-chauffe-deux-blesses-graves/




"Côte d’ivoire:Guerre de succession à Ouattara: Soro – Hamed Bakayoko, Ça chauffe/ Deux blessés graves"
comments
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>