Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Avec le temps le plan machiavélique a été dévoilé. Maintenant beaucoup vont mieux comprendre pourquoi Affi a été ciblé par la campagne d'intoxication et de haine financée à coup de millions. Apollos Dan The

Published on by Akeulette

 La deuxieme partie de mon reve du 16 janvier 2016  intitule "les rebelles vont commencer a s'entredechirer" c'est realise!!! Dieu merci!!! En effet Dieu a enfin devoile publiquement le jeu trouble du cyber activiste de l'UNG dont il etait question dans mon reve! Le Seigneur me faisait comprendre dans le reve que cet individu etait a la solde de J'emmerde Bakayoko et Sorrow Guillautine!!  Tout en pretendant une marche de protestation le 04 novembre prochain a Paris, en l'honneur du president GBA.GBO apres les revelations de Mediapart, l'agent double de l'UNG, ce lui-la meme qui a ete la premiere personne a denigrer le president Pascal Affi N'guessan, qui a ete un pion majeur dans la division au sein du FPI pour le compte de Dramane Ouattara, J'Emmerde Bakayoko et  Sorrow Guillautine sur les reseaux sociaux, a appele ouvertement les pro Soro a se joindre a cette marche de protestation! Quel sacrilege!!!   Deja Le 14 octobre 2017,  il avait officiellement  commence son programme de  "blanchissement politique" de Sorrow Guillautine, en effet dans un poste, il dit que ce n'est pas Sorrow Guillautine qui a achete les armes pour attaquer la Cote d'Ivoire en 2002!!!  Ces suiveurs, ne voient, ni le comprennent les messages codes du mec. Selon lui Guillaume Sorrow  n'avait pas les moyens d'acheter ces armes, alors que ce meme Sorrow a pris la responsabilite et assumer la rebellion dont il est tres fier! Il a meme ecrit un livre a ce sujet << Pourquoi je suis devenu rebelle>> Si lui Guillaume Sorrow  "s'accuse" et assume etre le responsable de la rebellion, jusqu'ici, pourquoi lui, cet fervent defenseur du president GBA.GBO qu'il pretend etre voudrait-il innocenter Sorrow Guillautine par qui la calamite est arrive en Cote d'Ivoire et a cause de qui le president GBA.GBO est a la CPI? REFLECHISSEZ  UN PEU LES GARS!

En fait son appel n'est qu'une strategie machiavelique pour faire accepter Guillaume Soro aux pro -GBA.GBO pour leur futur alliance presidentielle en " 2020"!!  Son appel a cree un tolle parmi les pro-GBA.GBO, plus particulierement chez les anti-AFFI OU GBA.GBO OU RIEN!!! Des voix s'elevent, et expriment leur mecontements, d'autres personnes lui trouvent des excuses!

Moi Akeulette, je ne fait  que chanter de joie, car je sais que la materialisation de ce reve veut dire que nous acheminons vers la FIN DE LA CRISE IVOIRIENNE QUI FINIRA PAR UNE GUERRE!!!

Voici l'extrait de mon reve concernant  cet agent double au sein des pro-GBA.GBO  "Ce matin du 06 janvier, je suis dans une rue a Abidjan, avec un groupe de personnes, je suis entrain de leur parler du Sorrow gate. Le Seigneur me montre le cyberactiviste de l'UNG, qui a agresse, le monsieur du nord de la Cote d'Ivoire, dans ma vision sur la fronde au FPI. Ce monsieur de l'UNG etait entre Sorrow Guillautine et J'emmerde Bakayoko!!! Le Seigneur me dit que ce monsieur travaille pour ces deux gansters dans le sabotage du FPI!!! Et je m'entends, dire son nom au publique qui m'ecoute. Des que je dis son mon, une dame me fais : " shhhhh, il arrive", je leve la tete, et je vois ce monsieur venir vers moi, avec un groupe de personnes, parmi ces gens, se trouvait aussi la fille guere de ma vision sur la fronde au FPI."

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/01/les-rebelles-vont-commencer-a-s-entredechirer.html

Comme je le disait tantot des voix s'elevent et crient leurs indignations ainsi donc Appolos Dante s'est indigne en ces mots sur sa page facebook:

<<Les gens sont dans un programme de blanchiment politique de Soro et cherchent par tous les moyens comment y arriver mais ça ne passe pas. Comme ils savent que la pédagogie pour y arriver est impossible à trouver, ils veulent faire des tours de ruses mais là aussi ça ne passe pas.Se faire utiliser et tromper à multiples reprises par un même individu c'est de l'imbécillité. Voilà le vrai point.>> << Avec le temps le plan machiavélique a été dévoilé. Maintenant beaucoup vont mieux comprendre pourquoi Affi a été ciblé par la campagne d'intoxication et de haine financée à coup de millions. C'était pour ouvrir le chemin à Soro dans la perspective de 2020. Mais le plan est arrivé au moment crucial où il faut faire le saut final avec les Gbagboistes enfermés dans le sac et faire la jonction avec Soro qui aura enfermé quelques RDR dans son sac aussi, et là ça coince des deux côtés parce que la pilule a du mal à passer. C'est trop gros.....Tout ça c'était pour ça!?>> 

Ci-joint la dissertation d'une des anciens ministres du president GBA.GBO, une autre anti-AFFI, qui appelle ses camarades frondeurs a la vigilance a propos de cette futur alliance pro-GBA.GBO OU RIEN ET PRO SORROW EN VUE DES ELECTIONS DE 2020!!!

Vous pourriez aussi ecouter la video (voir lien) d'un autre pro-GBA.GBO indigne qui regle ses comptes a L'UNG et  a son agent double!!! https://www.facebook.com/ahile.dolio/videos/567309886948712/

"Depuis quelques jours une polémique dévastatrice enfle dans nos rangs. On peut la résumer par deux visions: une prônant l'ouverture de nos rassemblements de masse à d'autres personnes, notamment, les «déçus» de Ouattara. L'autre la refusant. Je me permettrai d'appeler tous ceux qui font des commentaires dans cette malheureuse histoire, à ne pas jeter d'avantage d'huile sur le feu mais au contraire, à prôner l'apaisement. On est embarqué dans le même bateau et il convient d’éviter la théorie absurde de la culpabilité, selon laquelle ceux qui soulèvent des questions pertinentes pour améliorer la gestion de notre lutte sont des coupables. Dans notre stratégie, nous devons faire régner la convivialité en notre sein, former une véritable équipe, coopérer et communiquer afin d’éviter le plus possible les incompréhensions sources des conflits.


En définitive, pour ma part, cette polémique met incidemment en lumière la question des alliances politiques. Pendant les périodes de guerre, les pays belligérants peuvent constituer des coalitions ou des alliances stratégiques, par affinité, pour accroître les performances de leur diplomatie ou de leurs forces armées, face à l’ennemi commun. En politique, il est d’usage de dire que l’union fait la force. Dans toutes les démocraties, il apparaît de plus en plus difficiles aux partis politiques de mobiliser suffisamment de suffrages autour de leurs programmes, pour recueillir la majorité et gouverner seuls. Les partis politiques ont alors souvent recours à la coalition ou à l’alliance pour avancer, mobiliser les électeurs et atteindre leur objectif principal qui est la conquête et l’exercice du pouvoir. Il y a aussi des alliances stratégiques, ponctuelles autour d'un sujet donné. Vue sous cet angle, l'alliance est un acte politique majeur. La Côte d’Ivoire a enregistré, sur des périodes différentes plusieurs alliances qui ont connu des fortunes diverses. Le RDA s'était apparenté au parti communiste français. Pour Houphouët, il s'agissait d'un apparentement tactique pour faire aboutir des revendications politiques. Puis plus près de nous, il y a eu d'autres alliances notamment le front républicain (FR) et le RHDP.


Cependant, dans le cas qui nous préoccupe aujourd'hui et à la lumière de notre passé très récent et même du présent, quelles alliances nouer pour atteindre nos objectifs, à savoir, la libération du Président Laurent Gbagbo et celle de tous les prisonniers d'opinion, illustres et anonymes? Faut-il, par scrupule ou excès de confiance, à la hâte, se contenter d'approximation et tisser alliance avec le premier venu? Avec qui s'allier sans perdre notre identité? Comment former une alliance dans l’intérêt supérieur des populations et des militants? Des femmes et hommes de gauche (c'est ainsi que nous nous qualifions, je crois) doivent-ils s'allier à des forces réactionnaires, autoritaires, xénophobes et tortionnaires?
Ces réflexions systématiques directement consacrées aux stratégies d’alliances sont capitales pour le combat dans lequel nous sommes engagés, et ne doivent pas être menées à la légère, sur la place publique. Elles sont du ressort des instances de prises de décisions de nos partis et groupements. Car les bases des alliances reposent sur des actions politiques fortes, des pourparlers préliminaires, des négociations, permettant de définir un projet commun, ainsi que les droits et devoirs de chaque allié. Dans notre combat, il ne faut pas exclure le risque de comportement opportuniste et hypocrite de l'allié potentiel. Autrefois, il nageait, on ne voyait que son dos. Aujourd'hui, on le voit dans toute la splendeur de sa nudité. Son envie d'alliance n'est-elle pas une ruse ou l'indice d'ambitions secrètes? C'est tous ces paramètres qu'il faut inclure dans la réflexion. La sagesse africaine enseigne que lorsqu'on a été déjà mordu par un serpent, on se méfie même du ver de terre. Or le serpent à Abidjan n'est pas encore mort..."

 

 

 

 

 

Avec le temps le plan machiavélique a été dévoilé. Maintenant beaucoup vont mieux comprendre pourquoi Affi a été ciblé par la campagne d'intoxication et de haine financée à coup de millions.  Apollos Dan The

Share this post

Repost 0

Les Ivoiriens ont commence par comprendre le role assigne aux microbes par le gouvernement Franc-maconnique de Dramane Ouattara!!!

Published on by Akeulette

Pris sur facebook

Finalement j ai fini par comprendre que les microbes ne cherchent pas seulement à voler,ils se sont assignés une autre mission,qui est TUER.
Une connaissance à moi à été sérieusement depecée par des microbes. Malgré.le fait que la.bonne.dame leur a remis son Sac à main,ils
Ont continué quand même à la taillader. A un.moment donné,elle est tombée,mais les diablotins avaient déjà le.sac mais.ils s appretaient encore à s asseoir sur elle pour la poignarder dans le ventre.Elle a reçu effectivement le 1er coup dans l.abdomen et qu' moment du 2ème coup,elle a essayé de balayer le couteau avec sa main.Elle a réussi ainsi à faire tomber le couteau de celui qui était sur elle,mais la conséquence elle a perdu un doigt. En voulant dégager le couteau ,elle a eu le doigt tranché et la.paume percée. Ensuite les 2microbes ont pris la fuite. C est dans.Une.marre de sang que des passants l ont retrouvée. Et il était 6h du matin .Elle se rendait à un entretien d embauche.😢😢😢😢😢😢😢😢
A quand l éradication totale de cette malédiction ???????

Les Ivoiriens ont commence par comprendre le role assigne aux microbes par le gouvernement Franc-maconnique de Dramane Ouattara!!!

Share this post

Repost 0

Un tir de canon assourdissant me surprend dans mon lit pendant mon sommeil, c'etait effrayant, mais je n'ai pas paniquee!!!

Published on by Akeulette

Reve dans la nuit d'hier aujourd'hui,

Dans ce reve j'etais couchee dans mon lit, je dormais profondement, et  puis j'ai ete reveillee par un bruit, il y'avait, des gens qui se trouvaient dans un coin de ma chambre, ils netoyaient un canon, j'entendais le bruit que ca faisait. Je les voyais dirigirer le bout du canon vers moi, je me voyais  toujours couchee dans mon lit sans bouger, ils m'ont visee et tire, j'ettendis un bruit assourdissant, je respirait l'odeur du plomb, je me disais, je suis morte, je pensais etre dechiquetee par ce tir si puissant. Rassemblant mon esprit, j'ai couru aller chercher mon pere, IL EST VENU, je me sentais protegee et forte a ses cotes. Je me suis retrouvee avec une arme puissante dans la main, je portais une culotte kaki, j'etais prete en decoudre avec mes enemies qui m'ont surpris et attaquee dans mon sommeil!

Fin du reve

Je suis surprise par un tir a canon dans mon lit en Angleterre pendant mon sommeil, cela veut dire que la guerre surprendra la Cote d'Ivoire dans la nuit a mon avis! La Cote d'Ivoire ne paniquera pas, car dans le reve, malgre mon choc, j'etais calme et sereine. Dieu sera aux cotes de la Cote d'Ivoire pour l'aider a faire cette guerre et la gagner, elle aura de la logistique militaire sophistiques pour affronter ses geants ennemies!

---------------------------------------------------------------------------------

Et puis dans un autre reve de ce petit matin, j'ai vu un groupe de femmes dans la rue en Cote d'Ivoire, qui discutaient du president GBA.GBO! L'une d'entre elles disait: " Que GBA.GBO le veuille ou pas il reviendra au pouvoir", c'est alors que je lui ai repondu, "c'est vrai, il reviendra au pouvoir, car moi meme je ne cesse de faire des reves sur son retour au pouvoir!!!!

 

 

Un tir de canon assourdissant me surprend dans mon lit pendant mon sommeil, c'etait effrayant, mais je n'ai pas paniquee!!!

Share this post

Repost 0

Les revelations de Mediapart feront-elles demissionner la procureur Fatou Bensouda? Je l'ai vu rendre sa demission en reve le 06 juillet 2015! J'ai aussi vu le proces du president GBA.GBO annule le 26 janvier 2016!

Published on by Akeulette

 La CPI ouvre une enquête après les révélations de Mediapart

La Cour pénale internationale a annoncé l’ouverture d’une enquête interne, affirmant prendre « très au sérieux » les informations mises au jour par Mediapart et l'EIC sur une série de dysfonctionnements majeurs. « L'inquiétude me gagne », confie la procureure en poste, Fatou Bensouda.

Une semaine après les premières révélations de Mediapart et de ses partenaires de l’European Investigative Collaborations (EIC) sur les dysfonctionnements de la Cour pénale internationale (CPI), le bureau de la procureure a annoncé dans un communiqué, vendredi 6 octobre, l’ouverture d’une enquête interne, affirmant prendre « très au sérieux » les informations mises au jour. « L’inquiétude me gagne », a même confessé la procureure en chef de la CPI, Fatou Bensouda.

Fatou Pouffsouda demissionnera de la CPI!

Published on by Akeulette

Reve du 06 juillet 2015 au matin.

Je suis arretee devant une tres grosse dame dans une salle de justice vide, cette dame est extremement grosse, elle ressemble a un elephant. Elle assise sur un des bancs dans la salle de justice. Nous n'etions que trois personnes, elle, moi, et un monsieur. Elle s'adresse a moi en disant:- " Je reviens..., je fais chercher du travail comme hotesse de l'air ou vendeuse". J'etais stupefaite par cette nouvelle que la pouffssouda m'annoncait, j'etais sans voix. Mdrrrrrrr, je l'imaginais en hotesse de l'air, je me disais qu'il n'y avait que les compangnies aeriennes a cargo qui pouvaient l'embaucher tellement elle etait grosse. Passe le choc de cette nouvelle, je lui repondis: "- Ah bon, vraiment..., eh beh... faites moi signe quand vous seriez embauchee!

Je me suis ensuite retournee vers le monsieur qui etait dans la salle avec nous, je lui ai: - " Ils ne l'a prendront JAMAIS comme hotesse de l'air"

Fin du reve

J'ai beaucoup rigolee a mon reveil, en imaginant la Pouffssouda habillee dans une uniforme d'hotesse de l'air. Dans ma vision du 19 Decembre 2014 les Anges me disait qu'elle avait ete deboutee par la CPI, et<<La CPI a rejetee le dossier du president Laurent GBA.GBO, il reprendra son pouvoir quand il sera fatigue de ses vacances a partir de l'annee prochaine>> (voir lien). Je pense donc que ce reve nous dit qu'elle demissionnera de la CPI, apres avoir ete deboutee, car "l'Affaire GBA.GBO", "le procureur Pouffssouda contre Laurent GBA.GBO " etait ce qui allait la propulsee sur l'echiquier internationnal, malheureusement pour elle a echouee, elle a honte, elle demissionnera, fini pour elle la carriere prestigieuse de "procureur a la CPI" raison pour laquelle elle me dit dans le reve qu'elle va chercher un emploi comme "hotesse de l'air ou vendeuse"!

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/07/fatou-pouffsouda-demissionnera-de-la-cpi.html

-------------------------------------------------------------------------------------

LE PROCES DU PRESIDENT GBA.GBO SERA T'IL ANNULE???

Published on by Akeulette

J'ai eu deux visions, en ce petit du 26 janvier 2016!!! , je pense que la premiere est peut-etre..., sur l'annulation du proces du president GBA.GBO, et la deuxieme vision sur sa LIBERATION IMMINENTE!!!

Dans la premiere vision, on m'ecris sur un bout d'enveloppe, "CPI" au stylo bleu, quand je retourne la note, sur ( le bout d'enveloppe blanche), pour lire ce qui est ecris derriere, tout ce qui est ecrit derriere le bout d'enveloppe est raye au stylo rouge!!!, IMPOSSIBLE DE LE LIRE!!

Mais j'arrivais, a voir ce qui etait dessine sur ce bout d'enveloppe. Il y'avait des dessins de coeurs, sur le haut de l'enveloppe, le coeur qui repersente l'amour. la note etait tombee, ensuite on me l'a placee dans une boite aux lettres situee dans une cabine telephonique!

 

Fin du reve

Le rouge reperesente l'actif, quelque chose qui va se passer. Les notes derriere l'enveloppe sont rayees au stylo rouge, impossible de les lire! Je pense au proces annule a la derniere minute!!!

Le telephone est symbole d'une nouvelle qu'on apprendra, une nouvelle qui mettra de la joie, du baume au coeur des Ivoiriens, d'ou les dessins de coeurs sur la note!

En gros, ce reve nous que que L'AFFAIRE DU PROCUREUR CONTRE LE PRESIDENT LAURENT GBA.GBO VA S'EFFONDRER, ECHOUEE, RAISON POUR LAQUELLE LA NOTE OU ETAIT INSCRISTE LES LETTRES " CPI" EST TOMBEE! Les Ivoiriens auront des nouvelles rejouissantes venant de de la CPI!

Dans ma deuxieme vision, un homme au volant de sa voiture, m'a dit qu'il allait chercher le president GBA.GBO!!!.

AMEN!!!

CET HOMME EST UN JOURNALISTE DE LA REGION MEME QUE LE PRESIDENT GBA.GBO!!! IL EST SUR FACEBOOK!

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/01/le-proces-du-president-gba-gbo-sera-t-il-annule.html

 

 

 

Les revelations de Mediapart feront-elles demissionner la procureur Fatou Bensouda? Je l'ai vu rendre sa demission en reve le 06 juillet 2015! J'ai aussi vu le proces du president GBA.GBO annule le 26 janvier 2016!

Share this post

Repost 0

Voici pour vous, l'integralite de la conference de presse du president Pascal AFFI N'guessan

Published on by Akeulette

THANK YOU VERY MUCH INDEED PRESIDENT PASCAL AFFI N'GUESSAN!

Propos liminaires de ma conférence de presse du 13/10/2017.

Les dernières révélations du journal en ligne Médiapart démontrent ce que les uns et les autres ont toujours pensé, à commencer par le FPI, lui-même, à savoir que la détention du président Laurent Gbagbo à la Cpi obéit davantage à des considérations politiques qu’à des accusations de crime contre l’humanité ou de crime de guerre.

Mediapart est venu apporter des éléments probants, des faits concrets et matériels.

Depuis le jeudi 06 octobre, Mediapart a apporté un certain nombre d’éléments qui prouvent que l’arrestation et la détention du président Laurent Gbagbo résultent d’un montage politique, d’une action concertée entre des acteurs politiques ivoiriens et internationaux ; et que son maintien en détention est juridiquement injustifié. L’action concertée dont Mediapart parle est une doctrine de la CPI et disqualifie tout ce qui est en train de se faire actuellement.

L’action concertée signifie qu’on avait programmé à l’avance l’arrestation et la détention du président Gbagbo à la Cpi, sans même avoir au préalable des preuves, des faits matériels de sa responsabilité dans les crimes dont on l’accuse.

Les preuves du complot politique sont abondantes. Mediapart a réuni près de 4000 documents de toutes natures. Mediarpart est une organisation qui ne parle pas à la légère, mais sur la base d’éléments concrets, matériels, de correspondances diplomatiques, d’écoutes téléphoniques, de documents qui ont été collectés au niveau de la Cpi. La Cour ne remet pas en cause l’authenticité des documents. Tout ce qu’elle a eu à dire, c’est que ces documents ont été collectés frauduleusement.

Manifestement, le procureur de la Cpi de l’époque, M. Ocampo, était dans un deal avec M. Sarkozy et avec M. Alassane Ouattara pour que le président Gbagbo soit transféré à la CPI, alors même qu’aucun fait matériel ne prouvait la responsabilité du président Laurent Gbagbo dans les faits qui lui seront reprochés par la suite.

Ce n’est que plus tard que M. Ocampo engagera une enquête pour déterminer s’il y a eu commission de crime passible de poursuite devant la Cpi alors que le président Gbagbo était déjà en détention à Korhogo.

Cette façon de faire constitue un viol de la procédure judiciaire. C’est ce que la théorie juridique de la Cpi appelle « abus de procédure ». Lorsqu’il y a abus de procédure, il faut mettre fin à la procédure. Je voudrais vous donner la définition de l’abus de procédure : « C’est un principe associé à l’administration de la justice et il est qualifié de doctrine en raison de la large adhésion qu’il suscite. Forgé par la jurisprudence anglaise, il constitue une particularité de la Common Law et adopté dans nombre de pays où celle-ci a été appliquée. Une juridiction a le pouvoir de mettre fin à une procédure judiciaire, à son commencement, et moins fréquemment, durant celle-ci, en se déclarant incompétente pour connaitre d’une affaire, parce qu’agir autrement, serait indigne d’une bonne administration de la justice. Le terme procédure s’entend ici du processus judiciaire visant à rendre justice dans l’affaire portée devant la juridiction. Le terme abus signifie qu’il y a eu compromission du processus judiciaire, comme le prouve certains faits et circonstances de telles sortes que l’invocation de la compétence d’une juridiction constituerait un mauvais usage de l’objectif qu’elle est sensée servir ou reviendrait à l’utiliser à d’autres fins que celles pour lesquelles elle a été établi ».

Cela veut dire que si la CPI continue de poursuivre le président Laurent Gbagbo, elle se fait complice du complot politique qui a été ourdi contre le président Gbagbo. Donc la CPI a le devoir de se dessaisir de ce dossier, de ne pas se faire instrumentaliser par des hommes politiques pour neutraliser un adversaire politique. Voilà la doctrine de l’« abus de procédure ». Si les poursuites qui sont engagées par le procureur obéissent à des motivations politiques, la Cpi a l’obligation, a le devoir de se déclarer incompétente. Dans le cas d’espèce, tout le prouve. La manière dont le président Laurent Gbagbo a été arrêté, détenu, et transféré à la CPI et les correspondances, les rapports qui se sont établis entre les autorités ivoiriennes, le procureur de la CPI et Monsieur Sarkozy, la corruption qui a entouré cette affaire, disqualifie la procédure actuelle, et doit obliger la CPI à procéder à la libération pure et simple du président Laurent Gbagbo. D’autant que le déroulement du procès, lui-même, apporte d’autres éléments militants en faveur de la libération du président Laurent Gbagbo. D’abord la confirmation des charges. A ce stade, on a noté qu’il y avait problème. La Cour a dû demander au procureur de revoir sa copie, parce qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments donnant à penser que le président Gbagbo pourrait être poursuivi pour un certain nombre de crimes. Il lui a fallu un an d’enquêtes complémentaires. Malgré ce délai, les juges n’ont pas été unanimes pour confirmer les charges contre le président Gbagbo. Depuis l’ouverture du procès, à quoi assistons-nous ? Aucun témoignage digne de considération. A telle enseigne que le procès apparait comme une véritable mascarade qui n’honore ni la Cpi, ni la justice, encore moins la Côte d’Ivoire. C’est pour cela qu’il faut y mettre fin. Juridiquement il n’y a pas de raison de poursuivre ce procès. La procédure a été viciée, les témoignages n’apportent rien de concret en ce qui concerne la responsabilité du président Laurent Gbagbo dans tout ce qui s’est passé. Politiquement c’est une entreprise contre-productive. On ne voit pas ce que la Côte d’Ivoire y gagne en termes de cohésion nationale, de restauration de la démocratie et de renaissance du pays. Au contraire, ce procès entretient les meurtrissures, les frustrations et la division du pays.

Pour toutes ces raisons, il faut changer de paradigme. Il faut conclure que le plan commun Ouattara-Sarkozy- Ocampo a échoué. Il a échoué sur le plan judiciaire : il n’a pas permis de conclure à la responsabilité du président Gbagbo. Il a échoué sur le plan politique : le pays est toujours divisé, la réconciliation nationale est en panne, la justice est caporalisée, les institutions sont toutes détruites, nous n’avons pas d’armée, nous n’avons pas d’administrations, nous n’avons pas de justice. La pauvreté est le seul bien que partage l’ensemble des Ivoiriens.

Pire, à cause de cette situation, la guéguerre au sommet de l’Etat hypothèque l’avenir, jette un gros nuage sur l’avenir de la Côte d’Ivoire et en particulier sur l’élection présidentielle de 2020. Donc il faut changer de paradigme. Il faut tout reprendre à zéro. Si nous voulons que la Côte d’Ivoire sorte de l’instabilité, qu’elle se projette sur une trajectoire de paix, de stabilité, de démocratie et de prospérité, il faut changer de paradigme. Il faut conclure que tout ce qui a été entrepris depuis 2011, a échoué. L’avenir de la Côte d’Ivoire est plus qu’incertain. Les risques de déflagrations, de chaos sont immenses.

Nous ne pouvons pas rester là, à regarder le pays s’enfoncer dans une nouvelle crise et se diriger tout droit vers le chaos. C’est pourquoi il faut changer de paradigme et reprendre tout à zéro, faire de la réconciliation nationale le moteur de la renaissance de la Côte d’Ivoire. Et pour cela, avoir le courage de libérer tous les prisonniers politiques, à commencer par le président Laurent Gbagbo et engager un dialogue national franc et sincère avec toutes les entités représentatives de la Nation ivoirienne ; c’est ce que nous avons appelé les Etats généraux de la République (Egr), pour opérer la renaissance du pays et préparer, dans les conditions de sécurité, de paix et de stabilité, les échéances politiques à venir ; en particulier l’élection présidentielle de 2020. C’est ce qui s’impose à nous aujourd’hui, en Côte d’Ivoire. Dans ce cadre, le Fpi a un rôle important à jouer parce qu’il est la force politique de l’espérance, la seule force capable de permettre à la Côte d’Ivoire, de rebondir, de ne pas sombrer. Il faut que nous en soyons conscients. La seule force qui peut permettre au président Gbagbo de retrouver la liberté, c’est le Fpi. La seule force qui peut permettre la libération de tous nos frères et sœurs qui sont en prison en Côte d’Ivoire et le retour de tous ceux qui sont en exil, c’est le Fpi. Pas autre chose. La solution ne tombera pas du ciel. Il faut une force motrice. Cette force motrice, pour l’avenir de la Côte d’Ivoire, c’est le Fpi.

C’est pourquoi le Fpi doit faire de son unité, la voie stratégique, la condition sine qua non, le kérozène, le moteur de la renaissance de notre pays. C’est pourquoi depuis toujours nous avons appelé nos camarades à l’unité. La division est un virus. L’unité sera le kérozène. Nous les appelons encore une fois à ce que nous nous retrouvons : il y a un temps pour les palabres, mais il y a un temps pour l’unité et pour l’action.

Aujourd’hui, du plus profond de la Côte d’Ivoire, jusqu’à la capitale, tous les Ivoiriens, toutes tendances politiques confondues, souhaitent que le Fpi puisse incarner cette espérance et attendent avec impatience l’unité du parti. Nous ne devons pas nous dérober. Celui qui aime Laurent Gbagbo et qui veut sa libération ne peut pas être hostile, ne peut pas être opposé à l’unité du parti. Celui qui s’oppose à l’unité du parti, s’oppose à la libération de Gbagbo, s’oppose à la renaissance de la Côte d’Ivoire. Or nous disons tous que nous aimons la Côte d’Ivoire et que nous nous battons pour la Côte d’Ivoire, que nous faisons la politique pour la Côte d’Ivoire. Nous tous, nous nous revendiquons de Gbagbo. Et certains même, disent : « Gbagbo ou rien ». Si on est « Gbagbo ou rien », on doit être pour l’unité du parti. Parce que c’est l’unité du parti qui permettra à Gbagbo de retrouver la liberté. L’expérience que nous avons vécue l’indique.

Nous devons donc nous retrouver. Et je voudrais dire merci à toutes les forces vives, à tous les cadres du parti qui sont engagés depuis plusieurs semaines dans ce combat pour l’unité du parti. En particulier, les jeunes. Ceux qui sont sur les réseaux sociaux. Beaucoup d’entre eux, d’ailleurs, ont été des acteurs majeurs de la division. Aujourd’hui, la grande majorité de ces jeunes sont engagés dans le projet pour l’unité du parti. Je souhaite que leurs actions rejaillissent sur l’ensemble des cadres. Je souhaite que nous acceptions, nous intégrions, que nous puissions donner une suite favorable au message que le président Gbagbo nous adresse depuis plusieurs mois. Nous tous nous le savons ! Quand nous écoutons les uns et les autres, nous savons qu’à l’heure actuelle, le principe de l’unité ne se pose pas. Pratiquement, tout le monde est favorable à l’unité. Mais certains camarades sont encore gênés par l’histoire ressente de la crise, par les positions que les uns et les autres ont pu prendre, par les perspectives d’avenir : quelle place chacun d’entre nous va occuper dans le cadre de ce nouveau projet pour l’unité ? Quel sentiment telle ou telle personne peut nourrir vis-à-vis de nous, par rapport à tout ce que nous avons pu dire à un moment ou un autre ? Je voudrais les rassurer pour dire que l’unité n’est pas la juxtaposition de personnes qui se sont affrontées à un certain moment sur un certain nombre de questions.

L’unité doit être la communion de tous les militants, une osmose entre tous ceux qui ont eu, hier, des positions contraires. L’unité c’est l’oubli des offenses. L’unité c’est la participation de tous en fonction de la compétence de chacun, sans considération des positions qu’on a pu prendre, il y a quelques semaines. Et que personnellement, je me considère comme garant de cette unité, garant de cette osmose. Parce que ma position sera un indicateur. Personnellement, je ne souhaite pas une unité de façade. Mais une unité sincère où nous avons oublié tout ce que nous avons pu nous dire. Parce que l’intérêt de la Côte d’Ivoire le commande, parce que la libération du président Laurent Gbagbo l’exige. Pour cela, nous ne devons pas faire preuve d’hypocrisie. Ce n’est pas une unité dans l’hypocrisie, mais une unité dans la sincérité, dans la franchise, dans la fraternité, dans la camaraderie. C’est cette unité seule qui nous permettra de vaincre les adversités qui se dressent devant nous.

Donc, que nos camarades ne soient pas gênés par tout ce qui s’est passé il y a quelques mois. Mais qu’ils sachent que leurs frères et sœurs les attendent les bras ouverts, le cœur blanc, déterminés à faire en sorte que nous puissions revivre entre nous comme par le passé et qu’unis nous puissions permettre au Fpi d’accéder au pouvoir en 2020.

En attendant 2020, nous avons à mener une offensive politique et diplomatique pour la libération du président Laurent Gbagbo. Nous ne ferons pas l’unité pour nous asseoir. Nous ferons l’unité pour nous battre, pour lutter pour la libération du président Gbagbo. Et la lutte, à l’heure actuelle, est surtout politique et diplomatique. La détention du président Gbagbo est une opération politique. C’est par la politique que nous mettrons fin à cette situation. Si nous sommes unis, que nous parlons d’une même voix, notre voix sera forte. Notre voix sera forte à la Cedeao, en direction de l’Union africaine (Ua), en direction de l’Onu pour expliquer que la détention du président Gbagbo est un problème, à la fois juridique et politique. Juridique pour la communauté internationale, juridique pour la Cpi, politique pour la renaissance de la Côte d’Ivoire, et qu’il faut que cette institution qui veut la paix en Côte d’Ivoire, qui veut la stabilité de la Côte d’Ivoire, s’implique et fasse en sorte que le président Laurent Gbagbo soit libéré.

Mais surtout en Côte d’Ivoire aussi, nous avons un message à l’endroit de tous les acteurs politiques et sociaux. Ce message, nous ne pouvons pas l’adresser divisés. Il perdrait de son impact, de ses effets, de sa force. Mais si nous sommes unis, ce message sera plus fort afin le peuple ivoirien se mobilise. La libération du président Laurent Gbagbo n’est pas la liberté d’un homme. C’est la libération de tout un pays, c’est l’apaisement de millions d’Ivoiriens choqués, traumatisés par tout ce qui s’est passé et qui se passe depuis 2011. C’est la renaissance de la Côte d’Ivoire. Et au nom de cet impératif, chaque Ivoirien doit se sentir concerné. Qu’on soit militant du Rdr, du Pdci ou du Fpi, qu’on soit de la société civile ou d’un parti politique, chacun d’entre nous doit être concerné. C’est pourquoi nous devons appeler tous nos compatriotes à comprendre que pour cette cause, nous devons sortir de nos garages politiques partisans pour regarder en face avec réalisme la situation et l’avenir politique de notre pays. La cohésion nationale, l’unité de la Côte d’Ivoire, doit nous guider en cet instant précis. Nous avons, pendant plusieurs années, rusé avec cet impératif. Nous avons cru qu’en manœuvrant, en opposant tel à tel autre, nous allons pouvoir sortir la Côte d’Ivoire de l’impasse. Mais la réalité aujourd’hui et la pauvreté que nous vivons tous, les difficultés que nous rencontrons tous doivent nous amener à comprendre qu’il y a un temps pour les luttes fratricides, mais qu’il y a un temps pour l’unité nationale. Et que l’unité nationale doit se faire de façons inclusives avec la participation de tous. C’est pour cela que nous devons être fort au Fpi pour porter ce message en direction de tous nos frères et sœurs de Côte d’Ivoire, de tous les acteurs internationaux afin qu’ils aident la Côte d’Ivoire à retrouver la voie de la paix, de la stabilité et de la démocratie. Les seules voies de la prospérité.

Voici pour vous, l'integralite de la conference de presse du president Pascal AFFI N'guessan

Share this post

Repost 0

Le 14 octobre 2015, je vous annoncais que les hostilites allaient commencer entre la France et la Cote d'Ivoire, hier 14 octobre 2017 un avion affrete par l'armee Francaise transportant de la logistique militaire pour la France s'ecrase dans l'ocean a Port-Bouet! EST-CE UN SIGNE?!

Published on by Akeulette

Hier samedi 14 octobre 2017, un avion  affrete par l'armee Francaise transportant de la logistique militaire pour la France, a rate son atterissage et s'est ecrase dans l'ocean a Port- Bouet ( Abidjan-Cote d'Ivoire)! Cet avion venait de Burkinafaso. "Le bilan de cet accident est de 4 morts parmi les membres d'équipage, de nationalité moldave, selon les autorités ivoiriennes. Il y a également six blessés, dont quatre Français." RFI

Moi, je me demande si c'est un signe pour nous annoncer que les hostilites allaient commencer entre la France et la Cote d'Ivoire, surtout que 200 parachutistes Francais ont debarque la semaine derniere en Cote d'Ivoire, cela je l'avais vu le 29 mai 2016, dans mon reve intitule: << J'ai vu des centaines de soldats Francais sur des chevaux en Cote d'Ivoire cette apres midi>>  et aussi  le 14 octobre 2015, je vous relatais ces hostilites entre la France et la Cote d'Ivoire, et l'humiliation que connaitrait la France apres la Victoire de la Cote d'Ivoire sur elle dans mon reve intitule: "Les hostilites vont commencer entre la Cote d'Ivoire et la France!" WAIT AND SEE!!!

 

Les hostilites vont commencer entre la Cote d'Ivoire et la France!

 

Published on by Akeulette

Ce matin du 14 Octobre, en reve, j'etais en Cote d'Ivoire, dans une rue marchande. Il y'avait des stands partout, l'ambiance etait bonne, avec de la tres bonne music qui jouiait, j'etais heureuse, je dansais de la tete.

Je m'arrete, pres d'un stand de produits de beaute, qui faisait de la demonstration de leur produits. Des femmes attendaient sur des chaises, leurs tours pour se faire maquiller. Je tenais un tres beau manteau blanc dans la main.

Tout a coup, je me vois, avec une machette dans la main, je plie le manteau pour y cacher la machette, pour ne pas faire peur a la foule.

En pliant le manteau, je vois l'interieur du manteau se dechirer, et puis, soudainement, je vois, une quantite enorme de fond teint en poudre se deverser sur le beau manteau blanc! Du coup le manteau n'etait plus du tout beau!

Il etait tout sale, souille par le fond teint. Je le tient quand meme, pres de mon habit, pour ne pas laisser tomber la machette. Un couple de jeunes Ivoiriens, qui etait assis par-la, me signale que mon manteau blanc est est tout tache. Je leur fait, -"oui , je sais, je vais m'en debarrasser".

Non loin de-la, se tenait arrete, pres d'un stand, le president Francais, Francois Hollande. Il etait habille dans un ensemble bleu. Il me regardait discuter avec les gens, je tenais toujours cacher la machette dans le manteau. il semblait s'interesser a ce que je disais.

Il me regardait beaucoup. Il regardait surtout mes levres, je portais mon lip gloss rouge. Sentant son regard sur moi, je leve les yeux vers lui, et, lui, il detourne la tete lentement, pour eviter mon regard. A force de detourner la tete, je vois son cou se tordre!

Fin du reve

Symboles.

Le manteau blanc, est symbole de la France, qui abuse socialement, de la Cote d'Voire dans les affaires economiques. Le fait que je tienne, ce manteau blanc, dans la main, au lieu de le porter, veut dire que, la Cote d'Ivoire va se detacher de la France.

Dieu donne l'arme a la Cote d'Ivoire de se detacher de la France. Cette arme est la machette, que le Seigneur m'a donnee, car la machette est l'outil necessaire pour ouvrir toute les forets du monde.

On voit le manteau blanc, dechire, signifie, que, la Cote d'Ivoire battra la France dans cette guerre!

Le manteau blanc est tache, souille, par le maquillage, veut dire, que, la que la France se trouvera dans une situation deplaisante en Cote d'Ivoire, elle aura honte a cause de sa defaite en Cote D'Ivoire, donc elle se "maquillera" pour cacher, camoufler sa defaite, ses erreurs, ses mefaits en Cote d'Ivoire!

Pareil pour le president Francais, qui refuse d'affronter mon regard, mon regard qui est la metaphore, de celui de la Cote d'Ivoire, il detourne la tete, il refuse de voir, ce qui se passe, car il a honte.

Mes belles levres rouges, sont symboles de joie! Mes levres annoncaient des messages de joie dans le reve aux Ivoiriens!

la Cote d'Ivoire sera en joie, apres la defaite de la France, la France detournera la tete, car elle supporetera tres mal, cette joie, est Francois Hollande qui detourne la tete de moi et se tord le coup! Ouch! LA FRANCE AURA TRES MAL!!!

Dans cette vision, nous avions eu affaire de facon subtile a la couleur du drapeau Francais.

Francois Hollande habille dans un ensemble bleu, le manteau blanc, et mes levres rouges.

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/10/les-hostilites-vont-commencer-entre-la-cote-d-ivoire-et-la-france.html

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

Le 14 octobre 2015, je vous annoncais que les hostilites allaient commencer entre la France et la Cote d'Ivoire, hier 14 octobre 2017 un avion affrete par l'armee Francaise transportant de la logistique militaire pour la France s'ecrase dans l'ocean a Port-Bouet! EST-CE UN SIGNE?!

Share this post

Repost 0

La France déploie plus de 200 parachutistes en Côte d’Ivoire : pour y défendre ses intérêts: Selon le quotidien Français la Dépêche

Published on by Akeulette

LA GUERRE AURA LIEU ENTRE LA FRANCE ET LA COTE D'IVOIRE!!!

"J'ai vu des centaines de soldats Francais sur des chevaux en Cote d'Ivoire cette apres midi Published on by Akeulette"

"Les soldats Francais arrivent en trombe en Cote d'IvoirePublished on by Akeulette"
 

,

La Dépêche

Défense - Armée

Le 1er RCP va prendre la direction de la base opérationnelle de Côte d'Ivoire

Dimanche, les derniers rapaces partiront pour la Côte d'Ivoire. Pendant quatre mois, plus de 200 parachutistes vont y défendre les intérêts de la France.

Le colonel Chenebeau ne le cache pas. Le 1er RCP est fier de se voir confier cette nouvelle responsabilité. Le régiment va prendre en charge la base opérationnelle avancée (BOA) française de Port Bouet, en Côte d'Ivoire. Il remplace le 7e bataillon de chasseurs alpins. Plus de 200 rapaces vont être déployés quatre mois là-bas. Certains y sont déjà. Les derniers partiront dimanche avec le colonel qui commandera l'opération sur place. Ce dernier a une bonne expérience de l'Afrique. Il a effectué des missions au Mali et au Tchad.

Il existe deux BAO en Afrique à Djibouti et en Côte d'Ivoire. Il s'agit de concentration de troupes (voir chiffre) prêtes à intervenir sur le continent.

Sur place, la mission des soldats français sera plurielle. Ils devront bien évidemment assurer la sécurité des nombreux ressortissants français dans la région. Durant ces quatre mois, ils devront également entraîner deux unités africaines dont une devra ensuite partir combattre les djihadistes au Mali. Enfin, ils pourront servir de renfort aux hommes de l'opération Barkhane au Sahel. «Nous pourrons aussi venir en soutien en Centreafrique au cas ou», précise le colonel.

Mais, les parachutistes profiteront aussi d'être sur la terre africaine pour s'entraîner. Sur place, ils disposent d'un centre d'aguerrissement. Au programme : exercice de survie dans la jungle, traversée de la lagune… De quoi «aller au bout de leurs limites».

«Cette mission peut paraître anodine mais c'est la sécurité de la France qui se joue», a tenu à rappeler le colonel Chenebeau.

Les hommes qui vont partir appartiennent à la seconde compagnie du 1er RCP. Elle n'est pas partie depuis 2 ans à l'étranger. Pour 30 % de l'effectif, ce sera une première. «Ils attendent de partir, cela les change du quotidien. Et c'est le meilleur des entraînements», assure le colonel, avant de conclure : «Je compte sur le soutien de l'Ariège pour que les familles ne se sentent pas trop isolées».


Une région instable

Marquée par une guerre civile de 2002 à 2012, la Côte d'Ivoire reste fragile comme le montrent les récentes mutineries. «Il y a des petits signaux d'instabilité», souligne le colonel. Ses voisins sont tout aussi instables. Le Mali est toujours le théâtre d'une guerre contre les djihadistes. Guerre qui a tendance à s'étendre au Burkina-Faso et au Niger comme l'ont prouvé les récents événements. Un des objectifs de la mission est de former des troupes africaines afin que ces pays «deviennent les premiers acteurs de leur défense».

 

1) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/05/j-ai-vu-des-centaines-de-soldats-francais-sur-des-chevaux-en-cote-d-ivoire-cette-apres-midi.html

2) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/06/les-soldats-francais-arrivent-en-trombe-en-cote-d-ivoire.html

3) http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/11/2663158-1er-rcp-va-prendre-direction-base-operationnelle-cote-ivoire.html

 

La France déploie plus de 200 parachutistes en Côte d’Ivoire : pour y défendre ses intérêts: Selon le quotidien Français la Dépêche

Share this post

Repost 0

LES MANIGANCES D’ABIDJAN POUR SOUTENIR LES PUSTCHISTES DE 2015 AU BURKINA FASO: De Mediapart 8 octobre 2017

Published on by Akeulette

Voila il y'a aussi un rebondissement dans l'affaire des ecoutes telephoniques ou Sorrow Guillautine est implique!

Le 25 Septembre 2014 en reve, Je suis dans une foule, je m'entends dire a Sorrow Guillautine,-" Zero pointe, ton soutien a Dramane Ouattara pour detruire la Cote D'Ivoire, n'en valait pas la peine! Voila maintenant le tyran a chute! Zero pointe" Je ne savais pas, pourquoi est-ce que je tenais ces paroles-la a l'encontre de Sorrow Guillautine. Toujours est-il qu'il etait fou furieux dans le reve. Les gens se moquaient de lui, il etait conspue, il a souleve une grosse pierre et a commencer a me poursuivre, en me menacant. Le titre que j'ai donne a ce est reve: << "Conspue, Confus, Honteux, Sorrow Guillautine me menace!>> voir lien.

Ce n'est qu'en novembre 2015, soit un neuf mois apres ce reve, que je  saurais le pourquoi de mes propos tenus a Sorrow Guillautine. En  fait, ce reve me parlait du SorrowGate. Sorrow Guillautine qui allait etre humilie, conspue dans l'histoire des ecoutes telephonique. Un Sorrow Guillautine qui allait menacer, tout ceux qui allaient diffuser cette information sur les reseaux sociaux, comme le temoigne ici Theophile Kouamouo, le journaliste Camerounais. << Depuis la diffusion publique de la « putschtape Soro/Bassolé » qui hystérise Abidjan et Ouagadougou, l’actuel président du Parlement ivoirien et ses porte-flingues ont surtout proféré des injures et des menaces à la fois variées et fleuries contre les journalistes (dont l’auteur de ces lignes) et les internautes qui ont partagé ces écoutes téléphoniques qui ont « fuité » alors qu’elles auraient du rester à jamais confidentielles.>>

Mais il y'avait un autre message que mon reve vehiculait, c'etait la chute de Dramane Ouattara, car je dis a Sorrow: << Zero pointe, ton soutien a Dramane Ouattara pour detruire la Cote D'Ivoire, n'en valait pas la peine! Voila maintenant le tyran a chute! Zero pointe>>. Le reve voulait me faire comprendre que cette histoire qui humilie Sorrow Guillautine, " Le Sorrow Gate" sera l'origine de la chute du tyran, et que la chute de Dramane Ouattara viendrait de Sorrow Guillautine!!!

De Mediapart 8 octobre 2017

 

"LES MANIGANCES D’ABIDJAN POUR SOUTENIR LES PUSTCHISTES DE 2015 AU BURKINA FASO"

La révélation de ces écoutes avait jeté un froid entre le Burkina et la Côte d’Ivoire. En janvier 2016, la justice burkinabè avait émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de Soro, ce qui avait provoqué la colère d’Abidjan. Tout était rentré dans l’ordre quelques semaines plus tard, lorsque la Cour de cassation de Ouagadougou avait opportunément annulé le mandat pour vice de forme.
Depuis, la justice militaire a renoncé à poursuivre Soro. En guise de retour d’ascenseur, le pouvoir ivoirien a remis aux autorités burkinabè plusieurs putschistes qui s’étaient réfugiés en Côte d’Ivoire après la reddition de Diendéré, parmi lesquels l’adjudant-chef Moussa Niébé (dit « Rambo ») et le sergent-chef Roger Koussoubé, deux des « durs » du RSP qui étaient au cœur de la tentative de coup d’État.
Mais l’histoire est loin d’être finie. Le procès, si procès il y a, pourrait ranimer la querelle. Il y sera bien sûr question des écoutes et donc du rôle de Soro. Mais pas seulement… En aparté, le président de l’Assemblée nationale, dont les relations avec Ouattara se sont sensiblement détériorées ces derniers temps, assure qu’il fut bien moins impliqué dans cette affaire que d’autres hauts dirigeants ivoiriens très proches du président. Son entourage cite des noms. L’instruction en cible un tout particulièrement : le général Vagondo Diomandé, qui officie en tant que chef d’état-major particulier d’Alassane Ouattara depuis bientôt quatre ans.
Son nom apparaît à la page 123 de l’ordonnance du juge, dans un long passage résumant les déclarations du général Diendéré. Celui-ci « reconnaît avoir ordonné [une] mission de récupération [de] matériel et [de] fonds à la frontière ivoirienne », et affirme avoir contacté pour cela « le Chef d’État-major Particulier de la Présidence de la Côte d’Ivoire ».
Cette affaire-là a fait moins de bruit que l’histoire des écoutes. Elle n’est pas moins croustillante. Tout se passe le 19 septembre, trois jours après le coup d’État. Un hélicoptère MI17 de l’armée décolle de Ouagadougou en direction de la frontière ivoirienne, sans qu’aucun ordre d’opération n’ait été signé par la hiérarchie. À son bord, cinq hommes : le pilote, un copilote, deux mécaniciens, tous de l’armée de l’air (et qui ignorent tout de leur mission), ainsi que le capitaine Gaston Ouédraogo, chef du service administratif et financier du RSP chargé la veille, vers 23 heures, par le colonel-major Boureima Kéré (le bras droit de Diendéré) de mener l’opération. Kéré a expliqué au juge que c’était Diendéré qui avait ordonné la mission.
À la mi-journée, l’hélicoptère atterrit tout près de la frontière avec la Côte d’Ivoire, au lieu-dit Niangologo, sur un terrain de foot. Arrive un 4x4 venu de l’autre côté de la frontière. Les hommes en sortent une dizaine de caisses et une grosse valise, qu’ils chargent dans l’hélico. Les caisses contiennent des grenades lacrymogènes. La valise, de l’argent. De retour à Ouagadougou, l’engin se pose au palais de Kosyam, contrôlé par le RSP, et non pas à la base aérienne, contrôlée par l’armée de l’air – à cette époque, on ne sait pas encore si l’armée soutient le putsch ou s’y oppose. Les caisses sont débarquées par des soldats du RSP. La valise, elle, reste aux mains du capitaine Ouédraogo, qui la remettra à un homme du général Diendéré quelques heures plus tard.
Le général dit ignorer le montant de la somme récupérée à la frontière et assure qu’elle était destinée aux partis politiques. La valise a, selon lui, été remise à Léonce Koné, un dirigeant du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti de Compaoré, et à Hermann Yaméogo, le leader de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD). Selon l’ordonnance, ces deux hommes bien connus des Burkinabè, inculpés par le juge et un temps incarcérés, ont déclaré « qu’ils étaient pour les revendications des putschistes » et surtout « qu’ils [avaie]nt reçu » la somme de 50 millions de francs CFA (environ 76 000 euros) « d’une puissance étrangère ». Une partie de cette somme aurait servi à la mobilisation des partisans du putsch. Contacté par Mediapart, Léonce Koné n’a pas souhaité faire de commentaire. Hermann Yaméogo, lui, n’a pu être joint.
Plus loin dans l’ordonnance, on apprend que Diendéré a en outre déclaré avoir reçu « 84 millions de francs CFA [environ 128 000 euros – ndlr] en s’adressant au Général Diomandé », le chef d’état-major particulier de Ouattara. Mais, précise-t-il, « il ne sait pas si ces fonds provenait (sic) du Président Ivoirien ». Selon lui, cet argent aurait servi à payer les hommes du RSP. Il ne s’agissait pas, a-t-il soutenu devant le juge, d’une récompense, mais d’un simple soutien financier visant à soulager les familles des militaires…
Un autre chef du RSP affirme avoir contacté Diomandé : il s’agit du commandant Abdoul Aziz Korogo, ex-chef de corps du régiment (qui a bénéficié d’un non-lieu). Lors de son audition, celui-ci a admis entretenir des relations amicales avec le général ivoirien et lui avoir demandé, au plus fort de la tempête, une aide financière en vue d’une éventuelle évacuation de sa famille en Côte d’Ivoire. Selon lui, Diomandé lui aurait répondu favorablement, en lui demandant « de trouver un répondant sur place en Côte d’Ivoire »pour « la remise de son soutien ».
Ces déclarations posent la question de l’implication directe d’Alassane Ouattara dans ce coup d’État. On imagine mal son chef d’état-major particulier envoyer de l’argent à des putschistes sans son aval : les deux hommes se connaissent depuis longtemps (Diomandé était déjà son aide de camp au début des années 1990) et le président, qui l’a rappelé à ses côtés en décembre 2013 et qui l’a promu au grade de général de division en décembre 2016, semble lui faire entière confiance. Diomandé cumule d’ailleurs les honneurs ces derniers temps : le 20 avril dernier, il a été décoré par l’ambassadeur de France, Georges Serre, des insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite.
Les liens d’amitié entre le chef de l’État ivoirien et l’ancien président burkinabè, qu’il a accueilli comme un prince après sa chute, sont anciens et semblent inébranlables. Au moment du putsch, on niait, dans l’entourage de Ouattara, tout soutien aux hommes du RSP. Mais on ne faisait pas mystère de la position du « chef », qui espérait secrètement que le coup réussirait. Ouattara lui-même avait paru gêné lors du sommet extraordinaire de la Cedeao consacré au Burkina, le 22 septembre 2015, à Abuja (Nigeria). Selon plusieurs sources diplomatiques, il avait, dans le huis clos des chefs d’État, tout fait pour freiner les ardeurs de ceux qui tenaient un discours de fermeté à l’encontre des auteurs du coup d’État. Contactée par Mediapart, la présidence ivoirienne n’a pas donné suite."

LES MANIGANCES D’ABIDJAN POUR SOUTENIR LES PUSTCHISTES DE 2015 AU BURKINA FASO: De Mediapart 8 octobre 2017

Share this post

Repost 0

Bah.., voila.., hein.., le pote de Soro Guillautine chez qui les armes ont ete decouvertes a ete arrete pour atteinte a la surete de L'Etat!

Published on by Akeulette

L'Episode prochain dans cette affaire est sans doute: << Les voyous de la republique vont se tirer dessus a la fin du film sur la Cote d'Ivoire>> reve du 21 avril 2016! Je vois les gens se rejouirent, les langues qui se delient, chacun y va de son commentaire apres l'arrestation de Soul to Soul. Mais les Ivoiriens seront surpris par cette guerre qui arrive comme je l'ai vu en reve le 1er juillet 2015! C'est le meme Esprit de Dieu qui m'a montree que les armes allaient etre decouvertes en Cote d'Ivoire, et que de ce faite la guerre allait reprendre, qui m'a aussi montree que la guerre allait vous surprendre dans vos salons en Cote d'Ivoire!!!

Côte d’Ivoire : Soul to Soul, proche de Guillaume Soro, arrêté pour atteinte à la sûreté de l’Etat (Officiel)
Publié le Lundi 9 Octobre 2017.


Par IvoireBusiness - Côte d’Ivoire. Soul to Soul, directeur de protocole de Guillaume Soro, arrêté pour complot contre la sûreté de l’Etat.


Soul to Soul, directeur de protocole de Guillaume Soro, arrêté le lundi 09 octobre 2017 pour complot contre la sûreté de l’Etat.
Karamaté Souleymane alias Soul to Soul, directeur de protocole du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a été mis aux arrêts puis écroué ce lundi, a-t-on appris de source officielle.

Souleymane Kamaraté Koné, dit "Soul To Soul", "a été interpellé ce lundi. Une information judiciaire avec mandat de dépôt a été ouverte contre lui (...) pour complot contre l’autorité de l’Etat", a déclaré le procureur Richard-Christophe Adou.
Son arrestation fait suite à sa convocation ce jour à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale, dans l’affaire cache d’arme découverte à son domicile de Bouaké.

En effet, une dizaine de tonnes d’armes avaient été découvertes à sa résidence de Bouaké lors de la mutinerie du 12 au 15 mai 2017 à Bouaké, à Abidjan, et dans plusieurs grandes villes du pays.

"Dans la nuit du 11 au 12 mai, des armes de guerre neuves dissimulées ont été découvertes dans une villa de Bouaké (...). Les enquêtes ont permis d’établir que la villa est la propriété de M. Koné", a indiqué le procureur.

La cache contenait plus de "six tonnes de diverses armes de guerre et de munitions (lance-roquettes RPG7, mitrailleuses lourdes, fusils d’assaut AK47 - kalachnikovs -, bombes, mortiers...", selon le procureur.
L'arrestation de Soul to Soul s'est déroulé alors qu'un important dispositif de sécurité était visible au quartier d'affaires du Plateau.

Le président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, est absent du pays depuis plusieurs semaines au moment où son plus proche collaborateur est mis aux arrêts.

Dans un communiqué émanant de son service de communication et dont Ivoirebusiness a eu copie, "il apporte son soutien à la famille de son collaborateur, appelle les Ivoiriens au calme et à la sérénité et espère que la justice fera librement son travail".

Nous y reviendrons

Eric Lassale

1) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/07/la-guerre-va-surprendre-les-ivoiriens-dans-leurs-salons.html

2) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/04/les-voyous-de-la-republique-vont-se-tirer-dessus-a-la-fin-du-film-sur-la-cote-d-ivoire.html

 

 

 

Bah.., voila.., hein.., le pote de Soro Guillautine chez qui les armes ont ete decouvertes a ete arrete pour atteinte a la surete de L'Etat!

Share this post

Repost 0

Un autre Soro qui fait la pluie et le beau temps au FPI! Non mais franchement..., que veulent ces " Soro" a la Cote d'Ivoire?!

Published on by Akeulette

J'ai l'impression qu'en Cote d'Ivoire, les <<Soro>> sont des fouteurs de merde! Ils  font la pluie et le beau temps! Je m'explique. La crise au FPI a commencee quand un "federal" de ce parti au nom de Soro Kelofouha, je ne sais quelle mouche l'a pique, a lance son <<appel de Mama>> il avait propose la candidature du president GBA.GBO a la tete du FPI, et depuis nous savons tous  ce qui s'est passe. Voila qu'aujourd'hui ce meme Soro Kelofouha, decide qu'il est maintenant temps que le FPI s'unisse! Un peu comme son "cousin"   Soro Guillaume, qui apres avoir foutu le bordel en Cote d'Ivoire, decrete maintenant "l'heure de la  reconciliation"!! Du gros n'importe quoi ces gens-la!!! Je me rejouis neamoins pour la reconcilaition au FPI, car j'ai toujours vu en reve que le FPI restait UNI MALGRE TOUT!!!

 

LE FPI RESTERA UN FRONT UNI, SOUDE, MALGRE TOUT!

Published on by Akeulette

Ce matin du 09 Avril 2015 en reve, je vois en flash cette image. Je vois les barons du Front Populaire Ivoiriens habilles comme des chefs coutumiers, Ils portaient des "pagnes kita" jetes sur leurs epaules. Ils marchaient cote a cote et coude a coude!

Ils etaient soudes, faisaient un front uni, mais c'etait malgre eux, l'expression sur leurs visages en disaient long.

Le Seigneur me montre leurs visages..., ces monsieurs faisaient des grimaces de mecontentement, d'autres grincaient des dents!

En faite l'image que me montre le Seigneur est la photo des chefs d'etats prise lors du rassemblement, apres les attaques a "Charlie Hebdo" en Janvier dernier! Mais a la place des chefs d'etats, etait l'image des barons du FPI habille en chef coutumier!

Cette photo est symbole de rassemblement, d'un front uni, car comme vous le savez malgre les divergences politiques entre Nicolas Sarkozy et Francois Hollande, ce jour-la, ils etaient uni, soudes pour dire NON au terrorisme, et soutenir leur pays ENSEMBLE!!!

Je pense donc, que malgre leurs divergences d'opinions, les barons du FPI, finiront par se retrouver!! Ils formeront a nouveau un FRONT UNI ET SOUDE pour defendre et soutenir la Cote D'Ivoire face a ce regime dictatorial et terroriste du tyran Dramane Ouattara!

UNI ET SOUDE LE FPI CHASSERA DRAMANE DU POUVOIR! "L'UNION FAIT LA FORCE"!!!

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/04/le-fpi-restera-un-front-uni-soude-malgre-tout.html

 

 

 

Un autre Soro qui  fait la pluie et le beau temps au FPI! Non mais franchement..., que veulent ces &quot; Soro&quot; a la Cote d'Ivoire?!

Share this post

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>