Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Attention a l'arnaque politique de Sorrow Guillautine par qui le malheur est arrive en Cote D'Ivoire! Et l'Eternel me dit: C'est du septentrion que la calamité se répandra sur tous les habitants du pays. Jérémie 1:14

Publié le par Akeulette

Un texte de N'cho Juste Baudouin Yapo

#ÇaLaVérité | Affaire "Porte-parole de Soro demande libération de Gbagbo".
[ L'HEURE EST GRAVE ! ]
Je m'adresse à vous, Militant.e.s du #FPI ! Qui me lisez maintenant !

La ruse de Soro a pris une tournure destructive du FPI !
Hier, j'ai repéré sur la toile des militants intensément agités applaudir cet attrape-nigaud fumeux de l'Ex porte-parole de la rébellion de Soro.
Alors, je vous demande ! Avez-vous vu Soro lui-même tenir de tels propos, ou des actes de libération de tous les prisonniers politiques ou de condamnation de leur arrestation ou de leur extradition depuis 2011 ?
En réponse, c'est à un militant de me dire que c'est parce que Soro ne peut pas en ce moment, et qu'en le soutenant il va dégager Ouattara du Pouvoir !

Ainsi, Militants du FPI,
Vous avez besoin à la fois d'une mémoire rafraîchie et d'une foi inébranlable en vous-mêmes !
Que n'avons-nous pas espéré de Soro quand il était PM de GBAGBO ? Rappelez-vous des mots de Blé Goudé en 2011: On a pensé avoir changé un frère, et on s'est incliné à sa face parce qu'il était notre premier ministre, Or donc le chien ne change jamais sa manière de s'asseoir ?

Alors ! Dire que Soro ne peut pas agir, lui qui a pris les armes parce que voulant une "justice", sans être rien, à plus forte raison être Chef du parlement ! Ce serait manquer d'intégrité et de vérité ! Comment Soro ne peut être intègre et véridique en démissionnant et en menant des actions de terrain en libération des prisonniers, lui qui est conscient que jamais une réconciliation ne s'est déroulée sans que tous les protagonistes ne soient autour d'une table, ce que GBAGBO leur a servi en toute tranquillité !

Si Soro n'a pas l'audace de réagir, c'est qu'il n'est pas intègre et n'est pas de vous. Car GBAGBO, malgré la ligue armée internationale et maintenant la prison, il martèle que c'est lui qui a gagné les élections !

Soro ne le peut pas et ne le veut pas, menant une campagne de positionnement et de cooptation au sein des ProGbagbo, à travers des discours trompeurs. Et c'est à ces proches, dans leur mission altière de frayer un destin présidentiel proche à leur mentor, de dire ce qui serait bon à vous faire entendre !

Je voudrais dire, Militant.e.s du FPI !
Si c'est pour que tu soutiennes un ennemi à arriver au pouvoir afin de te livrer tes otages ( je suppose ! ), vous avez démontré combien de fois vous êtes incapables de faire face à vos propres défis !

Soro ne va jamais libérer Gbagbo et Blé Goudé même s'il est devenu président, parce qu'il (et tout le régime actuel) a peur du caractère héroïque que va donner le retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire au risque de perdre le pouvoir le même jour ! Venance Konan en a parlé, et vous le savez !

Chers Militant.e.s du FPI !
Dire qu'un ennemi, qui a humilié votre père durant 10ans jusqu'à rendre le pouvoir à qui il a voulu le faire, est le modèle à vous sauver, c'est un désaveu vis-à-vis des grands hommes qui ont servi GBAGBO, que sont SANGARE, AFFI, DON MELO, AKE N'GBO, KONE KATINAN... la liste ne finira pas en une journée !
Ceux-là qui puissent prendre le pouvoir pour que le pouvoir soit le vôtre plein !

Aujourd'hui, après des moments de crise, ça demande que le FPI soit rassemblé à prendre la marche. Et que Gbagbo qui a dit attendre en Octobre, au cas où la libération n'est toujours pas, donne l'ordre à tous de taire les querelles et rabibocher vos tendances, car l'heure serait grave !

Dès lors que Sangaré prépare 2020, c'est qu'il y a plus rien contre AFFI ! Car c'est le même Ouattara, l'illégitime avec sa même CEI, qui organisera 2020. Alors, 2015 n'était qu'une perte inutile pour rester gouverné encore 5ans. Je ne dirais pas dans quelle politique se trouvent d'autres cadres du parti, mais la merde, tous la subissons !

Mais, à cette allure où des gens disent contre le rassemblement du parti, je ne peux me retenir de vous dire la vérité !

Que devenez-vous ? Des nomades négociables ? Des sans-espoir, des sans-foi, des sans-dignité ?

J'ai eu mal de voir des militants du FPI, qui écoutaient l'appel de certains cadres du parti à ne pas aller à des élections, être des premiers militants d'autres politiques adversaires, je cite Yasmina Ouegnin, KKB, BANNY, ESSY...
Scrogneugneu ! Scrogneugneu !

À Anono en 2015, voilà un ami qui dit contre AFFI parce qu'il va au vote, disposer lui-même de tee-shirts de Banny et les distribuer à d'autres militants du FPI !
Je veux qu'on me dise comment on appelle ça ???

Militant.e.s du FPI !
Celui qui est contre l'unité du FPI, est contre le FPI, est contre GBAGBO, est contre la Côte d'Ivoire !
Parce que le FPI, dans l'entièreté de ses composantes, est la machine de fer qui puisse nous fabriquer la victoire en 2020 ! Pour #ChangerNotreHistoire et sauver la Côte d'Ivoire de ce régime RHDP qui sert illusions et illuminations depuis 7 maintenant !

Alors, l'avait dit hier AFFI, que la réunification du FPI ne profite pas qu'à sa personne, et qu'à un Congrès unitaire, celui qui gagne, on s'allie derrière pour nous donner le pouvoir. Même si c'est pas Lui ! Pour éviter que dans notre clivage, des gens pêchent facilement comme Soro le fait des militants du FPI ! Et que 2020 nous échappe encore !

Militant.e.s du FPI, Aimables ProGbagbo !
Vous avez donc le choix entre rester gouverné et avoir le pouvoir ! Si vous comprenez la donne du moment, dès lors !, transmettez à vos proches, aux militants du FPI, qu'il est fort temps de nous unir et de marcher dignement, ensemble !, vers le pouvoir en 2020 !

Ça la vérité !

Merci à Tous, à ceux qui vont partager !

BAUDOUIN YAPO
Militant Opposant.
#BaudouinYapo

 
Attention a l'arnaque politique de Sorrow Guillautine par qui le malheur est arrive en Cote D'Ivoire! Et l'Eternel me dit: C'est du septentrion que la calamité se répandra sur tous les habitants du pays. Jérémie 1:14
Partager cet article
Repost0

Si la Cote d'Ivoire n'est pas libre avec la guerre de delivrance avant 2020, Dramane Ouattara va encore s'imposer en Cote d'Ivoire, et personne ne pourra l'ejecter, ne vous blaguez pas mesdames et messieurs!!!

Publié le par Akeulette

Dramane Ouattara veut encore etre candidat en 2020. Monsieur sans parole qui disait apres son  "election" en 2015 que c'etait son dernier mandat, et qu'il se retirerait de la scene politique Ivoirienne en 2020 en a decider autrement. La Cote d'Ivoire quant a elle ne veut plus etre exploiter par lui et la France. Elle implore donc Dieu dans cette crise spirituelle de lui venir en aide, afin qu'elle puisse se debarasser de ces malfaiteurs spirituels qui ont souille son sol. En effet en juin 2011 en reve, le Seigneur me disait, qu'il allait purifier la Cote d'Ivoire de sa souillure! La Cote d'Ivoire est pourrie, souillee devant Dieu, il m'a aussi montree en 2012, que c'etait les Franc-macons qui attaquaient la Cote d'Ivoire, et qu'il n'y avait que la priere qui pouvait liberer la Cote d'Ivoire de ce joug satanique! 

Depuis la Cote d'Ivoire au niveau spirituel n'a pas cesser d'implorer le Seigneur. Et des combats se sont menes entre ces malfaiteurs spirituels et la Cote d'Ivoire. La Cote d'Ivoire a gagnee son combat sur ces mystiques. Ainsi donc le 27 novembre 2014, en reve, je me suis vu me battre avec des FRCI armes jusqu'aux dents avec des chars, et moi la Cote d'Ivoire, je n'avais que pour arme, q'une cuvette de menage en acier, avec cette cuvette j'ai assommee l'armee de Dramane  Ouattara et la communaute internationale! <<Ce n’est pas l’outil qui compte mais la main qui le manie. Dieu se glorifie dans de faibles instruments, conscients de leur infirmité (1 Cor. 1:27-29). L’histoire de Gédéon (1- Juges 6)  en fournit une illustration frappante.>>  Et puis le 24 novembre 2015, le Seigneur Jesus a purifier la Cote d'Ivoire, IL a fait pleuvoir de l'Huile sur la Cote d'Ivoire!!!

Je  vous repete tout ceci, pour vous dire que, sans le secours de Dieu, il n’y a point de délivrance en Cote d'Ivoire!!! Continuez dans la priere, implorez le Seigneur, pour que tout ce qu'il m'a montree dans le spirituel, se mafineste avant 2020, car si  la Cote d'Ivoire n'est pas libre avec la guerre de delivrance, avant 2020, Dramane Ouattara va encore s'imposer a la Cote d'Ivoire encore avec une election truquee, et personne ne pourra l'ejecter! 

A bon entendeur salut!

1) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2014/11/free-at-last-free-at-last-god-almighty-la-cote-d-ivoire-is-free-at-last.html

2) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/12/le-seigneur-jesus-fait-pleuvoir-de-l-huile-sur-la-cote-d-ivoire.html

Si la Cote d'Ivoire n'est pas libre avec la guerre de delivrance avant 2020, Dramane Ouattara va encore s'imposer en Cote d'Ivoire,  et personne ne pourra l'ejecter, ne vous blaguez pas mesdames et messieurs!!!
Partager cet article
Repost0

Évasion de prisonniers au sein même du Palais de justice d'Abidjan Posté par Afrikipresse 08/08/2017

Publié le par Akeulette

  Des détenus convoyés au Palais de justice du centre des affaires du Plateau, à Abidjan la capitale économique de la Côte d'Ivoire,  ont été libérés par un gang armé venu à bord d'un véhicule 4X4, mardi 8 août aux environs de 12 h Gmt.

" L'homme est arrivé armé, et a tenu en respect les policiers chargés de la sécurité des lieux, qu'il semblait bien connaître. Il a libéré au moins trois détenus; et d'autres ont profité pour se chercher. Un véhicule 4X4 neuf attendait. Ils s'y sont engouffrés et sont partis", a confié à Afrikipresse un témoin de la scène.

Le Procureur de la République s'est aussitôt rendu au Ministère de la justice, pour rendre compte à la hiérarchie. Afrikipresse a pu constater aux environs de 13 heures, le déploiement d'un important dispositif de sécurité au Palais de justice, pour opérer un ratissage aux abords. Par ailleurs des opérations de ratissage sont en cours au niveau de la ville d'Abidjan. Toutes les brigades de gendarmerie et les commissariats de police ont été alertés.

Selon une source sécuritaire, l'identification des personnes "évadées", devrait pouvoir se faire aisément, en examinant la liste des sorties du jour à la prison civile d'Abidjan.

Pour l'instant, le parquet refuse de donner des détails, mais selon un commissaire de police joint, les dispositions sont prises pour retrouver les malfrats. En attendant plus de précision sur les circonstances réelles de cette évasion-libération, digne de la série "prison break", il faut rappeler que 5 autres prisonniers s’etaient évadés le week-end de la prison de Gagnoa.

 

Alice Ouédraogo et Chris Monsékela
 

 

Évasion de prisonniers au sein même du Palais de justice d'Abidjan  Posté par Afrikipresse      08/08/2017
Partager cet article
Repost0

Réplique à une logorrhée (de trop) du camerounais Franklin Nyamsi. De Jean Bonin

Publié le par Akeulette

Tel un répondeur automatique le sieur Franklin Nyamsi, qui frauduleusement s'attribue le titre universitaire de professeur agrégé de philosophie, a cru devoir répondre aux propos du président du FPI, le 1er ministre Pascal Affi N'Guessan, qui réagissait il y a peu à l'appel au pardon de son employeur Guillaume Soro.

Je ne m'attarderais pas sur les qualités de faussaire du haut-parleur de M. Soro Guillaume tant ses compatriotes camerounais et la presse camerounaise en ont déjà fait un large écho urbi et orbi. La proximité de cet "insulteur public" d'avec M. Soro transparaît comme n'étant ni fortuite, ni opportuniste, tant il est vrai qu'ils ont en commun la culture de la violence, verbale ou armée. Ne dit-on pas d'ailleurs à juste titre que qui s'assemble se ressemble ? Ceci pourrait donc expliquer cela.

Le Pdt Paul Barthélemy Biya’a Bi Mvondo, 84 ans, règne, tel un roi, sur le cameroun depuis 1982, soit depuis près de 35 ans. Après avoir supprimé les dispositions constitutionnelles qui l'empêchait de briguer un énième mandat il encore candidat à un autre mandat l'année prochaine dans son pays où il ne tient pratiquement aucun conseil des ministres. Tous ces faits graves, dans son pays d'origine, laissent notre Robin des Bois de la toile indifférent. Lui son credo et son gagne-pain quotidien ce sont les injures contre les ivoiriens, leurs autorités publiques et son intrusion dans leurs affaires politiques internes.

Ainsi donc, notre autoproclamé professeur agrégé de philosophie qui accuse le Pdt Affi de traîtrise envers le Pdt Gbagbo, le traite également d'être "un conservateur qui épouserait l'idéologie de l'ivoirité tout en revendiquant l'exclusivité de l'initiative du dialogue politique avec le régime de M. Ouattara". Le Pdt Affi serait aussi contre "une rupture générationnelle" en faveur de Soro Guillaume dont les adeptes représenteraient 70% de la population ivoirienne.
Cela fait beaucoup dirait-on pour une seule personne. Une réponse, du berger à la bergère, s'impose donc pour rétablir la vérité des faits. Compte tenu de la petite qualité et de l'absence de valeur morale du fou du roi de M. Soro, je dérogerais volontiers à l'un de mes principes de courtoisie dans les échanges avec mes contradicteurs. Je m'en excuse d'avance, notamment auprès de mon ami Toussaint Alain, mais ce type de barbouze qui s'invite par effraction dans la politique est plus prompt à comprendre le langage ordurier qui lui fait corps que celui du respect mutuel qui devrait imprimer ses états d'âme qu'il véhicule sur la toile à travers ce qu'il considère comme des analyses politiques.

Les accusations du saltimbanque de Soro qui ne valent que par leur vacuité révèlent in fine la vraie nature de la fausse repentance de son mandant. Le bouffon accuse sans preuve. Il accuse plus qu'il ne démontre. Il bavarde, divague, déblatère sans jamais parler du sujet que le président Affi a abordé dans son interview qui l'a pourtant amené à réagir.

En réalité, M. Franklin Nyamsi sait que son employeur, M. Soro Guillaume, n'est pas sincère quand il parle de pardon. Il le sait et comme le peuple de Côte d'Ivoire ne s'est pas laissé berné par la tentative de tromperie de M. Soro, il perd patience, devient violent, s'énerve et le faisant, le vernis de sincérité avec lequel ils ont voulu couvrir leur stratagème éhonté du simulacre d'un pardon par le mensonge n'a pas résisté à l'épreuve du temps qui a fini par les confondre. Le masque est tombé.

M. Nyamsi qui est allergique au débat contradictoire dont il n'a manifestement pas la culture a cependant permis, par la virulence et l'insolence de ses écrits, que les Ivoiriennes et les ivoiriens dont il prétend vouloir faire leur bonheur malgré eux se rendent compte que leur pièce théâtrale dramatico-comique du pardon de façade n'est qu'une chimère. En effet, personne ne demande pardon à autrui en l'insultant ou en ayant le couteau entre les dents.

Dans de récents posts sur Facebook, M. Franklin Nyamsi disait ceci "on va au pardon mais pas à l'amnésie. Le père des Escadrons de la mort en Côte d'Ivoire, c'est celui de Michel Gbagbo" et il ajoute "avec un peu de conscience, les Gbagbo devraient être reconnaissants jusqu'à leur dernier souffle à la magnanimité de GKS". Pourtant, le père de Michel Gbagbo n'est autre que Laurent Gbagbo auquel Soro, son chef, souhaiterait aller demander pardon selon ses déclarations faites dans des conditions dignes d'un film Nollywoodien, mal tourné et mal monté.

M. Franklin Nyamsi, doit comprendre que l'honorable Affi N'guessan, président du FPI, ne revendique aucune exclusivité en matière de dialogue avec qui ce soit. Il devrait se rappeler qu'à sa sortie de prison en 2013, M. Affi a appeler à l'organisation des États Généraux de la République (EGR) en vue d'œuvrer à la réconciliation nationale dans le cadre d'un dialogue inclusif avec toutes les composantes de la nation. Dans cette même dynamique de la réconciliation M. Affi et le FPI ont participé au Cadre Permanent du Dialogue (CPD) politique en vue de la libération des prisonniers politiques, de l'indemnisation des victimes, du dégel des comptes et de la décrispation de l'environnement socio-politique. Cette belle initiative a malheureusement été torpillée par le pouvoir dont l'employeur de M. Nyamsi était le 2ème personnage.

M. Nyamsi doit accepter qu'en réaction à la nouvelle posture (politicienne) de M. Soro Guillaume qui embouche à présent la trompette du pardon, M. Affi puisse lui proposer simplement, s'il est sincère comme il le prétend, de se rendre à la CPI pour rendre un témoignage en faveur de M. Gbagbo en vue de l'innocenter et par ailleurs se mettre, lui aussi, à la disposition de la justice en tant qu'acteur majeur de la crise militaro-politique ivoirienne.

En effet, pour le Pdt Affi, l'innocence du Pdt Gbagbo ne devrait pas ipso facto, pour emprunter une litanie chère à la CPI, absoudre les crimes commis par les soudards, les auteurs, coauteurs directs ou indirects du drame Ivoirien dont une commission d'enquête diligentée par le pouvoir de M. Ouattara affirme qu'ils ont eu à massacrer près d'un millier de personnes. Oui, pour M. Affi, ce ne serait que (bonne) justice qu'ils soient eux aussi recherchés, appréhendés et jugés. Oui, M. Nyamsi, ne vous en déplaise, pour le FPI, en tant que Pdt de l'Assemblée Nationale, votre employeur gagnerait à introduire une proposition de loi d'amnistie en vue de la libération des prisonniers politiques. C'est de cela qu'il s'agit et non de la distraction et des enfantillages auxquels vous vous adonnez. En dehors de ce prisme, vos élucubrations sur "la rupture générationnelle" et autres errements sont loin de notre sujet introduit d'ailleurs par votre employeur lui-même.

Toutefois, parlons-en pour ne pas que la confusion demeure. Vous vous rêvez un destin à la Macron. C'est votre droit. Mais de Macron, votre mentor qui a du sang dégoulinant des ivoiriens sur les mains, vous n'avez ni l'intelligence politique, ni le parcours professionnel, ni l'amour de la patrie qui l'a conduit à démissionner de son poste ministériel pour se mettre au service de ses ambitions politiques. Votre mentor lui préfère s'accrocher au pouvoir acquis de mauvaise lutte plutôt que de compétir à armes (démocratiques) égales avec le reste de l'opposition dont il ne sait lui-même s'il en fait ou non partie.

Non, Soro n'est pas Macron en dépit de ce que vous prétendez de façon péremptoire qu'il incarnerait "une rupture générationnelle" qui serait souhaitée par 70% des ivoiriens. Malheureusement, comme d'habitude, vous ne citez pas votre sources qui conforteraient vos chiffres. C'est à croire que vous êtes indécrottable à la manipulation et à la falsification.

Pour vous donner une certaine contenance intellectuelle vous citez dans vos égarements le psychiatre Frantz Fanon, un grand negritudien. C'est une véritable hérésie morale et un crime à la verrue tant vos diatribes vous rapprochent davantage d'Antoine Porot dont justement les thèses s'opposent à celles de Fanon. En effet, Antoine Porot, dans ses "Notes de psychiatrie musulmane" disait ceci de l'africain (du nord),« Hâbleur, menteur, voleur et fainéant, un débile hystérique, sujet, de surcroît, à des impulsions homicides imprévisibles ». Mieux, il écrira «l’indigène (nord)africain, dont le cortex cérébral est peu évolué, est un être primitif dont la vie essentiellement végétative et instinctive est surtout réglée par le diencéphale ». Vous n'êtes certes pas africain du nord ou musulman mais vous conviendrez aisément avec moi que le portrait qu'il dresse vous va comme un gant. À croire qu'il vous dépeignait.

M. Franklin Nyamsi, chaque génération a un combat qui vaille que si et seulement si celui-ci s'inscrit dans un projet de société qui correspond aux aspirations les plus profondes des populations. Le combat d'une génération n'est pas de faire la courte échelle comme vous et votre employeur savez si bien le faire. Lui dont le 1er boulot connu pour avoir pris les armes contre sa nation est d'avoir été ministre puis 1er ministre de notre république qu'il a fièrement et durablement balafré (cf. pourquoi je suis devenu rebelle). Vous cherchiez un traître ? Il est sous vos yeux. Ne le cherchez donc pas ailleurs, notamment chez ceux qui non jamais retourné la moindre aiguille contre leur propre peuple et qui ne feraient le moindre mal même à une mouche.

M. Franklin Nyamsi, détrompez vous, votre fameuse "rupture générationnelle" n'est ni un projet de société ni un programme de gouvernement pour que des gens y adhèrent. Ce qui pourrait appeler à une adhésion politique des populations c'est un projet de société qui fait la promotion de la démocratie et qui exclut toute violence comme l'est le projet de société d'orientation socialiste du FPI. Ce projet fait de la construction des institutions crédibles et inclusives un atout indispensable du développement social et économique, de l'exaltation et de la prééminence du droit sur tout et tous une sacro-sainte religion. Ce qui ne saurait être sans une justice crédible pour tous, au service de la démocratie et de l'État dont elle est une des institutions régaliennes.

Donc, quand M. Pascal Affi N'Guessan, Pdt du FPI, s'exprime, ce n'est aucunement pour revendiquer un immobilisme ou une exclusivité au partenariat du dialogue avec le pouvoir de M. Ouattara qui a d'ailleurs échoué à ses yeux. Quand il le dit c'est plutôt en référence au projet de société du FPI qu'il incarne. C'est au nom des valeurs et de l'idéal de démocratie qu'il demande à M. Soro Guillaume de se rendre à la justice et d'emprunter les voies institutionnelles au lieu des shows médiatico-comiques qu'il nous sert depuis peu pour espérer arriver à ses fins. C'est d'ailleurs la seule alternative crédible qui lui reste s'il adhère vraiment au pardon sincère.

Je finis pour vous faire remarquer que demander pardon à messieurs Gbagbo, Ouattara et Bedié ne signifie nullement que vous vous adressez au peuple de Côte d'Ivoire qui a tant souffert des ambitions démesurées de votre employeur adèpte de la courte échelle. Tous nous voulons la réconciliation. Mais nous la voulons dans la sincérité et la vérité. Si M. Soro est sincère c'est aux enfants des 60 gendarmes assassinés en 2002, aux nombreux parents des victimes décédées, des femmes violées, des déplacés et des réfugiés qu'il doit s'adresser en ayant préalablement et avec humilité reconnu le martyr qu'il leur a fait souffrir, dans le cadre de la justice transitionnelle que propose les EGR. C'est en ce moment là seulement que son pardon sera perçue comme sincère et pourra être accepté sans méfiance et défiance. Mais que nenni ! M. Soro Guillaume s'adresse à trois leaders politiques en croyant naïvement qu'ils sont les rédempteurs et détenteurs désignés et exclusifs des émotions et des souffrances endurées par toute une nation. Quel manque de considération pour notre Intelligence et nos martyrs !

Cher Franklin Nyamsi, même si le champ politique est aujourd'hui troublé par la seule volonté de votre mandant, coauteur direct des malheurs des ivoiriens, et par conséquent permet à des bonimenteurs comme vous de prospérer actuellement dans les affaires politiques internes de notre pays parce que certains de ces fils vous y encouragent, dites vous ceci : les ivoiriens ne sont pas des dupes et le "balayage naturel" que vous prédisez dans vos écrits se fera certainement mais pas forcément dans le sens que vous indiquez.

Jean Bonin
Juriste (réel et authentique)
Citoyen Ivoirien.

Réplique à une logorrhée (de trop) du camerounais Franklin Nyamsi. De Jean Bonin
Partager cet article
Repost0

Deux ans plutard le message d'un FPI UNI de la defunte mere a monsieur Sangare se confirme! Incroyable!!!

Publié le par Akeulette

Le 06 mai 2015 en reve, une dame agee m'annoncait: " le FPI est UNIE, que la crise au FPI est FINIE!! "Que le president GBA.GBO aurait ecrit une lettre, qui au lieu de faire exploser la situation au sein du FPI, a eu l'effet contraire et reunie tout les opposants de cette gueguerre au FPI!  Cette dame, je ne la connaissais pas! Mais des que je me suis reveillee apres ce reve, je me suis connectee sur facebook, et-la, j'apprends le deces de la mere de Sangare, j'ai tout suite comprise, que c'etait elle,  qui etait venu me parler dans mon reve. Elle a dit une chose, qui aujourd'hui me fais croire que c'est la confirmation de son message qui se realise par rapport au message du president GBA.GBO, qui vient d'etre publie aujourd'hui par Jeune Afrique. Elle me dit dans le reve: << le president GBA.GBO a ecrit une lettre, qui au lieu de faire exploser la situation au sein du FPI, a eu l'effet contraire et reunie tout les opposants de cette gueguerre au FPI!>>

En effet le message du president GBA.GBO, aurait pu faire exploser la situation au FPI, comme me le confiait la mere a monsieur Sangare dans mon reve. Car le message du president GBA.GBO publie par Jeune Afrique nous dit que le president GBA.GBO, demande au president du FPI, en l'occurence le president Pascal Affi N'Guessan de surseoir a la tenue du congres du FPI qu'il avait qu'il avait annonce pour le mois d'aout!  Le president Affi aurait pu dire dire NON.., n'est-ce pas?  S'il ne voulait pas d'une union au sein du FPI, et s'il etait aussi vraiment en desacord avec le president GBA.GBO, comme l'on tente de nous faire croire depuis..., mais au contraire, le president AFFI apres recu se message du president GBA.GBO a decide de reporte ce congres car dit-il, il tient a une reunification du FPI! N'EST-CE PAS COURAGEUX ET HONNETE DE SA PART? BRAVO PRESIDENT AFFI N'GUESSAN!!!

Jeune afrique nous apprends par la meme occasion, que le president GBA.GBO avait adresse une lettre similaire a Aboudrammane Sangare apres l'organisation de sa "fete de la liberte" a lui, dans un petit village nomme Akoure.  Vous trouverez la copie du message du president GBA.GBO ci-joint a mon poste.

Merci

Ci-joint mon reve sur la mere de Aboudrammane Sangare

Merci

"A quelque chose malheur est bon"

Posted on May 6 2015 by Akeulette

Ce matin du 06 Mai 2015 en reve une dame agee, m'annonce que le FPI est UNIE, que la crise au FPI est FINIE!! "Que le president GBA.GBO aurait ecrit une lettre, qui au lieu de faire exploser la situation au sein du FPI, a eu l'effet contraire et reunie tout les opposants de cette gueguerre au FPI!

Je suis tellement heureuse d'entendre cette nouvelle, que je cours embrasser la dame agee, en lui disant:" A quelque chose malheur est bon"!! Je lui demande encore: Vous etes sur de ce que vous dites: Calmement elle me repond par un "oui", je la vois macher des glacons , elle est sereine et posee la dame agee, je la regarde, je croyais qu'elle allait me dire quelquechose d'autre, mais elle me dit qu'elle n'a plus a dire.

Je me retrouve ensuite avec le chauffeur, je vais chercher le pesident GBA.GBO, nous sommes a une soiree tres tres importante entouree de presidents Africains et d'hommes politique. Je suis tres heureuse dans ma jolie robe de soiree, je souris, on me remets un prix, un Award! J'ai ete recompensee!

Fin du reve

A mon reveil, je me connecte directement sur facebook, et-la j'apprends le deces de la mere de Mr Sangare, ce reve veut-il dire que le deces de la mere de Mr Sangare mettra fin a la crise au FPI? QUESTION???

Parceque dans le reve, je m'ecrie "a quelque chose malheur est bon"! Sans doute que le president Laurent GBA.GBO enverra un message de compassion a son ami Mr Sangare, en profitant de l'occasion, pour lui demander de mettre fin a ce bras de fer qu'il a engage contre Mr AFFI N'guessan?

Mr Sangare ecoutera les conseils du president GBA.GBO et ainsi prendra fin cette gueguerre au sein du FPI, avec tous les barons de ce parti reunis malgre eux autour du president de leur parti MR PASCAL AFFI N'GUESSAN?

Peut-etre que cette dame agee dans mon reve etait la metaphore de la mere de monsieur Sangare venue me dire que sa mort allait permettre de mettre fin a cette crise au sein du FPI?

Je me pose beaucoup de questions??? Une autre chose, la dame avait des glacons dans la bouche, cela voulait dire qu'elle etait  triste, voir ces deux fils s'entredechirer l'attristait, car en effet, elle a son jeune fils, le petit frere a Sangare Aboudramane qui est du cote de monsieur AFFI! Quelle histoire! Cette tristesse a t'elle precipitee sa mort? A t'elle voulu partir pour ne plus voir ses enfants s'entredechirer, et pour que sa mort ramene la paix entre ses fils ainsi qu'au le FPI raison pour laquelle peut-etre je me suis ecrie dans le reve  "A quelque chose malheur est bon"????

Reposez en paix Madame. Merci d'etre venue m'annocee cette bonne nouvelle! ADIEU!!

 

http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/05/a-quelque-chose-malheur-est-bon.html

 

 

Deux ans plutard le message d'un FPI UNI de la defunte mere a monsieur Sangare se confirme! Incroyable!!!
Partager cet article
Repost0

J'ai toujours vu dans MES reves que le FPI RESTAIT UNI MALGRE TOUT! Un FPI qui allait taire ses querelles.

Publié le par Akeulette

 

Posted on July 30 2017 by Akeulette

Je ne suis point surprise, de l'annonce du president Pascal Affi N'guessan, qui parle, d'une "reuninfication au FPI" apres une reunion hier samedi 29 juillet 2017 avec le comite central, car depuis 2015, Moi, j'ai toujours vu dans reves que le FPI RESTAIT UNI MALGRE TOUT! Un FPI qui allait taire ses querelles. La maman de Sangare m'avait dit le jour de sa mort en reve, que le president GBA.GBO aurait ecrit une lettre, qui au lieu de faire explosee la situation au sein du FPI, a eu l'effet contraire et reunie tout les opposants de cette gueguerre au FPI! VOIR LIENS.

1) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/04/le-fpi-restera-un-front-uni-soude-malgre-tout.html

2) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2015/05/a-quelque-chose-malheur-est-bon.html

3) http://lacriseivoirienneestspirituelle.overblog.com/2016/06/les-querelles-vont-s-aplanir-au-fpi-alleluia.html

 

"Vers une réunification du FPI ?"

Journaliste : Pdt, qu’est-ce qui a motivé la décision du report du congrès du Fpi qui devait se tenir les 12 et 13 août 2017 ?

Pdt du FPI : La décision du report du congrès a été motivée par le fait que nous tenons absolument à l’unité du parti. Nous sommes convaincus que cette unité est possible. C’est pour cela que nous avons fait droit à un certain nombre d’initiatives, aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’extérieur du pays, venant de personnalités qui souhaitent que ce congrès soit reporté afin de leur permettre de finaliser les actions qu’elles ont entreprises dans le sens de l’unité du parti.

Ce sont des messages qui nous sont parvenus de très hautes personnalités de ce pays et du Front populaire ivoirien (Fpi). Je pense que dans les jours à venir, leurs identités seront connues. Ce sont des messages qui nous sont parvenus par l’intermédiaire de personnes fiables en qui nous avons entière confiance et de façon insistante, depuis deux mois. C’est pour cela que le Comité Central (de ce jour 29 juillet 2017) s’est d’abord réjoui de cette évolution favorable, a salué cet appel et a accepté, en conséquence, le report du congrès, laissant le soin au Secrétariat Général du parti de décider d’une date, au regard de l’évolution de la question de l’unité du parti.

Journaliste : En attendant la nouvelle date du congrès de votre parti, pouvons-nous avoir une idée de la période de sa tenue ?

Pdt du FPI : Il vaut mieux ne pas avancer de période pour ne pas donner le sentiment d’un chantage sur les discussions. Mais, nous pensons que chacun a une idée de la date probable. L’essentiel, c’est que nous pussions tenir ce congrès d’ici la fin de l’année 2017.

Journaliste : Croyez-vous toujours en l’unité de votre parti le Fpi quand on sait que le camp Sangaré demeure dans une posture radicale ?

Pdt du FPI : Vous savez que quand on est en crise il y a une attitude de crise. Mais, je pense que tout le monde, à l’intérieur du Fpi et dissident ou pas, est conscient qu’à un moment ou un autre on puisse mettre fin à ces dissensions. Et que le parti retrouve son unité parce que les Ivoiriens comptent sur le Fpi pour l’alternance et pour la reconstruction du pays. Aujourd’hui, le contexte est favorable à cette alternance. Donc les militants du Fpi ne peuvent pas être un obstacle au retour de leur parti au pouvoir. C’est pourquoi nous sommes convaincus que les uns et les autres entendrons le message. Et, étant donné la qualité de ceux qui appellent à l’unité à l’heure actuelle, nous sommes persuadés qu’il n’aura pas d’attitudes de rebellions vis-à-vis de ces messages. Nous comptons donc sur tout le monde. En ce qui nous concerne, nous sommes ouverts, nous sommes engagés totalement et nous devons avoir l’humilité et la modestie nécessaire pour que l’unité soit retrouvée dans la fraternité.

Il y a un moment pour se bagarrer et il y a un moment pour se disputer. Mais, il y a aussi un moment pour se réconcilier, pour se rassembler. Je crois que le moment de se réconcilier et de se rassembler est arrivé pour le Fpi. Donc je compte sur tous nos camarades qui sont aujourd’hui de l’autre côté, à commencer par le vice-président Abou Drahamane Sangaré, pour qu’une chance soit donnée à l’unité du Fpi dans l’intérêt de la lutte, dans l’intérêt de notre pays."

 

J'ai toujours vu dans MES reves que le FPI RESTAIT UNI MALGRE TOUT! Un FPI qui allait taire ses querelles.
Partager cet article
Repost0

Le président GBA.GBO ne fera plus confiance a ce faux prophète qui avait prophetisé par Baal et l'a enduit en erreur par le passé!!!

Publié le par Akeulette

Reve de ce petit matin du 29 juillet 2017

Dans ce reve, je vois le president Laurent GBA.GBO, tout frais, habillé dans une chemise a manche courte, couleur creme avec des rayures blanches et un pantalon de la meme couleur.

Il etait assis devant un monsieur, sur un tabouret entrain de discuter avec ce monsieur. Ce monsieur, lui, etait allonge dans une chaise pliante. Leur discussion etait sur le theme du moment en Cote d'Ivoire, " la reconciliation". Le president GBA.GBO demandait a ce monsieur comment allait la reconciliation en Cote d'Ivoire. C'est alors, que ce monsieur lui repondit, : " tout est fait,  tout  est arrangé, tout passe moi", il racontait sa vie. C'est alors que le president GBA.GBO lui dit: " quitte-la, je vais voir moi meme."

C'est en ce moment que j'ai realisé, que ce monsieur etait,  l'un de ces faux prophètes Evangelique, qui avait abusé de la confiance du president GBA.GBO! Ces faux prophetes a qui le president se confiait avant d'agir. Ces faux prophétes qui avaient prophetisés par Baal, et l'avait enduit en erreur par le passe!  Dans la reve ce faux prophéte etait allongé dans une chaise pliante, ce qui veut dire, qu'il est dans une bonne position financierement, apres avoir escroqué le president GBA.GBO dans par le passé.

Il ment au président que la reconciliation est faite, et que tout passe par lui! Un vrai menteur, car nous savons tous, que ces voyous de la republique peine a reconcilier la Cote d'Ivoire tres en colere et ses enfants! Il dit aussi, que tout passe lui, il veut encore tromper le president GBA.GBO, pour lui soutirer de l'argent! Mais le president ne se laissera plus prendre, raison pour laquelle, il l'a chassé!

Le président GBA.GBO ne fera plus confiance a ce faux prophète qui avait prophetisé par Baal et l'a enduit en erreur par le passé!!!
Partager cet article
Repost0

Depuis le 25 aout 2014 Sorrow Guillautine poursuit la Cote d'Ivoire pour se faire pardonner d'elle!!! Elle refuse mais ce voyou insiste! La crise Ivoirienne est spirituelle!

Publié le par Akeulette

Depuis le 25 aout 2014 Sorrow Guillautine poursuit la Cote d'Ivoire dans le spirituel pour se faire pardonner d'elle. Plusieurs fois, il est venu vers moi dans mes songes, et je l'ai chaque fois repousse!!! Lire liens sur mon blog. La Cote d'Ivoire, dit qu'elle n'a rien a foutre des " pardons" de Sorrow Guillautine, mais ce voyou persiste quand meme mdrrrr. Qu'ill aille voir Simone GBA.GBO qui est dans son nez en Abidjan!!! Cet hypocrite me fait gerber!! Il faut etre vraiment givre pour croire a ce que dit ce voyou de Sorrow Guillautine! La Cote D'Ivoire n'est point concernee par ce cirque!  Comme la reconcialition ne se decrete pas, et ne proclame pas non plus, la Cote d'Ivoire fera la paix avec elle meme et ses enfants apres la guerre! Lire mon reve du 17 aout 2015  intitule le <<chaos va regner en Cote d'Ivoire>> a ce sujet.

Et au president AFFI N'guessan de repondre a Sorrow Guillautine aujoud'hui sur RFI!

"Affi Nguessan répond à Soro Guillaume et à tous ceux qui travaillent pour lui auprès des pro gbagbo:Si Guillaume Soro est sincère dans sa volonté de réconciliation qu'il se mette à la disposition de la justice pour avouer ses torts.qu'il aille à la CPI pour témoigner l'innocence du président Gbagbo en demandant sa libération
Pascal Affi Nguessan sur rfi"

Depuis le 25 aout 2014 Sorrow Guillautine poursuit la Cote d'Ivoire pour se faire pardonner d'elle!!! Elle refuse mais ce voyou insiste! La crise Ivoirienne est spirituelle!
Partager cet article
Repost0

Surendettement de la Côte d'Ivoire ; j'accuse... de Jean Bonin

Publié le par Akeulette

 

Peut-on vivre à crédit ? Est-il raisonnable de financer des dépenses de fonctionnement par le crédit ? Est-ce possible d'atteindre l'émergence à l'horizon 2020 en finançant le developpement uniquement avec la dette ? Autant de questions qu'il urge de se poser si l'on ne veut pas hypothéquer l'avenir des générations futures.

Notre pays a récemment levé près de 2 milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux, l'équivalent de 1 140 milliards de FCFA en deux tranches (1,2 milliard de dollars sur 16 ans au taux de 6,125% et 625 millions d’euros sur 8 ans à 5,125%).

C’est la troisième fois (après les émissions d’obligation d’Eurobond en 2014 et 2015) en l’espace de quatre ans que le régime de l'économiste Alassane Ouattara a recours aux marchés financiers internationaux pour financer le budget national.

Cinq ans après l’obtention de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), la Côte d’Ivoire est en passe d’atteindre son niveau de dette d’avant PPTE, obtenu sous l'ancien régime et dont le point d'achèvement a été atteint en 2012.

En 2010, le candidat à l’élection présidentielle, Alassane Ouattara, avait réussi à séduire une bonne partie de son électorat par cette fameuse formule : « Je sais comment trouver l’argent, je suis où trouver l’argent, faites moi confiance, je suis économiste, mon rôle est de trouver l’argent ».

Cet argent, le chef de l'Etat n'a pas jugé nécessaire de le produire par le travail de ses concitoyens mais a opté pour la solution de facilité qu'est l'endettement (massif) du pays pour financer son programme économique. Pourtant, le FMI, a plusieurs reprises, a tiré la sonnette d'alarme relativement à cette fâcheuse pratique du recours systématique à l’endettement extérieur. En mars 2016, le Fonds mettait en garde : « Les services du FMI ont appelé à adopter une attitude prudente vis-à-vis des emprunts sur les marchés. Une nouvelle analyse de viabilité de la dette indique que la Côte d’Ivoire reste exposée à un risque modéré de surendettement ». Le risque n'est pas virtuel, il est réel.

En obtenant en juin 2012 le point d’achèvement de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), la Côte d’Ivoire a bénéficié d’un allègement de sa dette extérieure par les bailleurs de fonds à hauteur de 4.090 milliards francs Cfa. Ce qui a ramené la dette qui était de 6.264 milliards en 2011 à un peu plus de 2.000 milliards de francs Cfa. Mais en l’espace de quelques années, la dette extérieure a repris du volume. Selon la direction de la dette publique, le stock de la dette extérieure s’élevait à 4.249,3 milliards (52,1% du stock de la dette publique) en juin 2016. Le FMI précise de son côté que la dette extérieure cumulait à 5.433 milliards francs Cfa à la fin de l’année 2016. Un montant qui se rapproche dangereusement du niveau de la dette lorsque la Côte d’Ivoire avait bénéficié de l’initiative PPTE.

Lors de "la marche de la colère" organisée par le FPI le 17 juin dernier le président de ce Parti, le 1er ministre Affi N'Guessan, ironisait sur la propension du Chef de l'Etat à recourir, plus que de raison, à l'emprunt pour financer le budget en ces termes « la seule chose que Ouattara sait faire, c'est de jouer au mendiant international en allant quémander de l'argent partout. Nous en sommes réduits à nous endetter auprès du Congo de M. Sassou Nguesso. Plutôt que de fanfaronner avec de telles contre-performances le Gouvernement devrait faire profil bas".

Le député de Bongouanou, l'honorable Pascal Affi N'Guessan, face au patronat ivoirien (CGECI) en octobre 2015 a estimé que "la croissance à 2 chiffres de M. Ouattara est une croissance appauvrissante". Aussi, proposait-il de recourir à l'endettement extérieur à dose homéopathique car pour lui de nombreuses options existent pour financer le développement du pays.

Il préconisait entre autres "une meilleure gestion des recettes fiscales, la suppression des marchés de gré à gré, une gestion plus transparente de la manne pétrolière, la réduction du train de vie de l’Etat, la maitrise des dépenses publiques, la lutte contre la fraude et la corruption, etc".

Abondant dans le même sens que le Pdt du FPI, le Président de Lider, Mamadou Koulibaly, professeur d’économie, estime pour sa part que <<recourir systématiquement à l’endettement extérieur pour financer le budget national, c’est faire preuve de peu d’imagination et de peu de créativité>>.

De son côté, le banquier Liby Guillaume, ex DG de la banque UBA et ancien de City bank, à l'occasion d'une conférence qu'il animait devant un auditoire d'étudiants en sciences économiques en 2010 professait que << une croissance à deux chiffres, si elle est essentiellement basée sur un endettement massif, ne peut à elle seule réduire la pauvreté et les inégalités sociales>>.

Il est temps de faire preuve de réalisme économique en comptant d'abord et avant tout sur nos propres ressources et surtout sur notre capacité à les gérer de façon efficiente. Cela est un préalable et un impératif si nous voulons sortir du cercle vicieux du surendettement.

Les mesures, nous en avons des centaines en tête. Je vais donner un seul exemple parmi cette centaine de mesure que le Gouvernement devrait prendre pour rendre notre économie plus performante.

Ainsi, au titre de l'efficacité et de l'efficience économique et financière, je propose au Chef de l'Etat de CREER UNE CENTRALE D'ACHAT.

C'est une pratique qui est courante dans le secteur privé. En effet, pourquoi telle ou telle autre administration devrait-elle faire ses dépenses en vase clos, dans son petit monde ? Il faut plutôt rassembler, au début de l’année budgétaire, les besoins de fonctionnement de tous les Ministères, puis lancer des appels d’offres en vue de faire des achats en gros. Naturellement lorsqu’on exécute la dépense de cette manière, la probabilité de faire des économies est bien plus grande. La probabilité d’éliminer la corruption est aussi élevée. Lorsqu’on sait qu'en moyenne la corruption fait perdre environ 350 milliards de FCFA par an à l’Etat, c’est déjà 350 milliards de FCFA que nous aurons pu ainsi économiser, sans compter, bien entendu, les effets bénéfiques des remises dues aux achats groupés.

Malheureusement, une telle proposition, pleine de bon sens sera rejetée, parce qu'elle va à l'encontre de sordides et mesquins intérêts de quelques dignitaires sans foi ni loi. Dans ces conditions, pourquoi s'atteler à égrener d'autres propositions, bien que toutes, les unes et les autres, sont aussi pertinentes que celle-ci ?

Le pouvoir ivoirien ne devrait pas compter sur un deuxième Ppte pour espérer se sortir de cette spirale du surendettement. Le Chef de l'Etat qui est un économiste ne devrait pas non plus ignorer qu'une bonne maîtrise de la politique d’endettement est un facteur important pour la stabilité de la croissance économique et même en aval, pour la stabilité du pays qu'il préside.

Jean Bonin
Juriste
Citoyen Ivoirien

 

Mon commentaire:

Est-ce que vous savez que, c'est le Seigneur qui a reduit Dramane Ouattara en mendiant? Je m'explique, dans mon reve sur les refugies Ivoiriens au Ghana, Le Seigneur me montra que Dramane Ouattara voulait les kidnapper. C'etait en octobre 2012, les Seigneur m'envoya donc au Ghana en esprit les proteger de lui le tyran. Dans le reve, le Seigneur me montre un mendiant. Je ne savais pas d'abord que c'etait Dramane, ce mendiant me faisait de la peine, il me supliait de lui donner de l'argent, il pleurait en chantant de sa plus belle voix, il avait les yeux rougis, il me disait qu'il savait qu'il allait mourir, mais malgre tout, je restais tout  de meme de marbre, et ne lui donna point de sous, enverve par mon refus, il voulait me kidnapper moi, et les enfants du camp qui etaient avec moi mais il echoua!!! A mon reveil j'ai publiee ce reve sur le forum auquel, je participais, je disais aux refugies Ivoiriens que Dramane Ouattara voudrait les kidnapper, mais que le Seigneur veillait sur eux. Quand j'ai publiee ce reve, un intervenant sur ce forum qui ne venait-la specialement que pour m'insulter, ce mit a m'insulter, a ce moquer de moi, il disait que j'etais vraiment malade, et l'on ne pouvait plus rien faire pour moi! Mdrrrrr
Et puis le 01 decembre 2013, soit un an et trois mois apres ce reve se confirme par un rapport de L'ONU accusant le tyran de ces faits!! "Le gouvernement ivoirien a envoyé des agents au Ghana pour tenter d’assassiner ou d’enlever des partisans de l’ancien président Laurent Gbagbo, selon un rapport d’experts de l’ONU."

Le deuxieme reve ou je vois Dramane Ouattara encore en mendiant est en 2013 dans une foret en Afrique central ou il faisait des pactes bizarres avec ces amis franc- macons presidents de la- bas! Il etait assis au bord de la route avec un petit recipient pour quemander de l'argent! Quand il m'appercu, il me fit des " yeux doux" mdrrrrrrrrr, pour que je lui  donne des sous!!! Mais, je lui ne donnait RIEN!!!  VOIR LE LIEN DE CES REVES SUR MON BLOG.

 

Merci

 

 

 

Surendettement de la Côte d'Ivoire ; j'accuse... de Jean Bonin
Partager cet article
Repost0

Franklin Nyamsi conseiller de Sorrow Guillautine n'y va pas avec le dos de la cuillere!!Ah! Qu'est-ce que j'adore ce qui se passe actuellement entre ses voyous et menteurs de la republique!!! Mdrrrrrr

Publié le par Akeulette

Voici la reponse que Franklin Nyamsi, conseiller de Sorrow Guillautine, a donne ce matin, a un internaute qui lui reppprochait d'avoir qualifie hier, J'Emmerde Bakayoko de "loubard"!!!

Ah! Qu'est-ce que j'adore ce qui se passe actuellement entre ses voyous et menteurs de la republique!!! Mdrrrrrr

De Franklin Nyamsi

Je viens de lire la prose indigeste d'un énergumène malotru et haineux qui m'accuse d'avoir traité le numéro 2 du Gouvernement Amadou Gon de Loubard.
Rien que cela! Ce plaisantin ose me faire valoir les qualités prétendues de son "brillant ministre " pour justifier sa logorrhée. D'une part, "Loubard" n'est pas un nom propre, sauf si certains se reconnaissent dans la définition de ce mot...D'autre part, j'aimerais qu'on me dise en quoi le saint homme qu'on veut angéliser est brillant. Par ses études ? Son parcours professionnel ? Ses maléfices de braillard malfaisant ? Rien à envier à la barbouzerie des intrigants de piètre engeance ! Un Professeur agrégé et Docteur de l'Université française de ma condition n'envie pas un loubard! Qu'ils aillent geindre au Diable Vauvert, ces provocateurs qui se plaignent quand on leur donne une toute petite leçon de dialectique politique!Nous, nous avons les yeux rivés sur notre Cap : Le Pardon et la Réconciliation des Ivoiriens.

SUIS MORTE DE RIRE!!!

 

 

Franklin Nyamsi conseiller de Sorrow Guillautine n'y va pas avec le dos de la cuillere!!Ah! Qu'est-ce que j'adore ce qui se passe actuellement entre ses voyous et menteurs de la republique!!! Mdrrrrrr
Partager cet article
Repost0