Stratégie de l'échec politique: Par ASSALE TIEMOKO ANTOINE

Publié le par Akeulette

Stratégie de l'échec politique.

En proposant l'abandon du FPI, parti qu'il a fondé avec d'autres camarades, aux mains d'Affi Nguessan, histoire de ne pas être obligé de parler et de se réconcilier avec ce dernier, le président Gbagbo vient de perdre sa première bataille politique post crise électorale de 2010-2011.

Il a vaincu la CPI, il s'effondre devant son propre camarade et abandonne au passage, en rase campagane la camarade Simone qui se retrouve également sans appareil politique.

Sous quelque forme que ses partisans voudraient présenter sa décision de ce jour, il s'agit là ni plus ni que d'un violent échec.

Du coup, le discours sur la réconciliation dont on disait qu'il était le chaînon manquant, se retrouve décrédibilisé.

Décidément, la politique en Côte d'Ivoire reste encore une affaire d'égo qui nous conduira, si on ne se réveille pas maintenant, à l'affrontement final et au solde de tous comptes, en 2025.

Parce que ça recommence...

ASSALE TIEMOKO ANTOINE

DÉPUTÉ DE LA NATION.

 

Stratégie de l'échec politique: Par ASSALE TIEMOKO ANTOINE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :