Mais enfin, que reste t-il encore pour démontrer la collusion entre certains autour de Gbagbo et le camp Ouattara ? Un vrai plan commun contre le peuple ivoirien. De Apollos Dan Thé

Publié le par Akeulette

◇ Kandia Camara à qui les portes de la tombe de la mère de Gbagbo sont grandement ouvertes pour aller s'y recueillir et y déposer une gerbe de fleurs.

◇ Soro Kéléfohoa, celui qui avait été actionné pour lancer l'appel de Mama fait une conférence de presse pour dénoncer la manipulation à laquelle il a pris part et faire son mea-culpa et lancer des piques au camp Assoa Adou et consorts.

◇ Assoa Adou fait une énième interview dans Jeune Afrique où il dit que Gbagbo ne fait pas confiance à Bédié, et que Gbagbo est prêt à aller vers le Rhdp-rdr.

◇ Des gens très proches de Gbagbo qui font barrage à ce que des Wê saisissent la CPI pour les crimes contre le peuple Wê parce que cela va éclabousser des ténors du Rhdp-rdr et de l'ex rébellion.

◇ Etc,....

Mais enfin, que reste t-il encore pour démontrer la collusion entre certains autour de Gbagbo et le camp Ouattara ? Un vrai plan commun contre le peuple ivoirien.

Qui n'a pas encore compris la supercherie qui est mise en place par les "gardiens de prison" placés très très près de Gbagbo par ceux qui le tiennent comme prisonnier de guerre à qui ils font boire le calice jusqu'à la lie? Quand tu prends un ennemi à la suite d'une guerre, tu le fais prisonnier et otage et tu fais le marchandage, le chantage afin qu'il puisse te donner tout ce qu'il possède, y compris sa dignité, avec la promesse que tu vas le libérer quand il t'aura donné ce que tu veux. Ici, l'objet du marchandage c'est le FPI. Or, le maître chanteur ne fait jamais sa part, même si tu lui donnes tout.

C'est la première réflexion de la semaine. Allons seulement, les yeux commencent à s'ouvrir.

Apollos Dan Thé

 

Mais enfin, que reste t-il encore pour démontrer la collusion entre certains autour de Gbagbo et le camp Ouattara ? Un vrai plan commun contre le peuple ivoirien. De Apollos Dan Thé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :