Les detracteurs du president PASCAL AFFI N'GUESSAN ont une compréhension primitive des obligations religieuses.

Published on by Akeulette

Foi melee a ma tradition = Richesse Spirituelle dixit Le Cardinal Yago

Le 13 Septembre 2013, une discussion a eclatee sur le forum auquel je participais, quand j'ai postee des photos du president AFFI qui recevait des benedictions des femmes de Bougaounou lors sa tournee, apres sa sortie de prison avec en commentaire "  purification".

Je parle encore de cette episode de "purification AKAN du president AFFI", car tout a l'heure, un pauvre ignorant de la tradition Akan, et detracteur du president AFFI, a balance  une photoshop du president AFFI couvert de kaolin en riant a gorge deployee.

 Quand j'ai postee les photos du president AFFI donc, avec en commentaire, " purification", un pro Dramane Ouattare a "bondi" sur moi en disant:

<< ah c'est comme ca jésus vous a apprit à purifier? tu m’étonne akeuchou, purification avec la poudre blanche, et GIN HUMMMMMMMMMM..... jésus n'a pas dit ca deh!>>

<<Akeulette:bon il faut m'expliquer cette spiritualité qui fait que tu es en extase avec une purification avec KAOLIN ET BOUTEILLE DE GIN.
peut être que c'est écrit dans la bible ou bien jésus a parlé de ca quelque part ou bien?
logiquement tu ne devrais pas te réjouir de ce genre de purification qui à mon avis font partis des coutumes ancestrales quand on sait que nos ancêtres étaient des idolâtres et feticheurs ce que toi en tant que chrétienne ne devrait pas supporter. ou es ce que tu te situe?>>

Je lui ai explique que c'etait une tradition AKAN, mais il ne voulait rien comprendre!!!

C'est alors qu'un intervenant appele Charles viendra repondre au pro- Dramane Ouattara.

 

<< tu as une compréhension primitive des obligations religieuses.Sinon, tu saurais que le kaolin et les autres accessoires connexes ne posent pas le plus petit problème à un chrétien mature et solide dans sa foi. Ce sont les apprentis chrétiens qui rejettent leurs traditions parce que le colonisateur, pendant la période coloniale, les a ainsi pavlovisés. Même les prêtres qui aujourd'hui se montrent gratuitement critiques envers la tradition sont, à leur insu, aussi pavlovisés. En réalité, c'est parce qu'il s'agit d'un réflexe de Pavlov que les réactions sont si hystériques et excessives quand on en vient à ces sujets. Ce sont des réactions qui dépassent leurs auteurs. C'est au dessus de leur contrôle.
Ce sont des traditions. Et même si c'était des rituels dédiés à des génies ou je ne sais quels autres esprits, le bon chrétien, mature et solide dans sa foi, sait que le chef suprême du monde est le Christ. Si c'était des rituels adressés à des esprits, ces esprits là eux mêmes savent qui est leur chef, qui est le chef suprême du monde. A partir du moment où il n'y a pas débat sur qui est le chef, donc non plus sur ce qui est bien, je ne vois plus où le problème peut se trouver. A te lire, je suis sûr que, par exemple, tu es convaincu que si tu ne fais pas tes ablutions, que ce soit par manque d'eau ou de sable ou pour toute autre raison, tes prières ne seront pas recevables devant Dieu. Si c'est le cas, c'est que toi même tu surestimes ton intelligence. Autrement dit, tu n'es pas aussi malin que tu le crois. Ni aussi cultivé que tu le crois. Les pratiques qui entourent la prière ou qui meublent le quotidien sans faire de mal à autrui ne nous nuisent pas spirituellement.La religion, c'est pas pour les automates, mon grand.>>

 

Un autre intervenant a demande:

<<Dis moi la connexité entre le kaolin et le Gordon Dry Gin ! ?>>

Charles lui a dit:

<< je suis étonné que tune l'aies pas vu par toi même.

Le kaolin sert à quoi ici ? Le Gordon Dry Gin sert à quoi ici ?

Quand tu auras répondu à ces deux questions, tu verras que ces deux éléments servent à la même cérémonie ici et se complètent donc. Ils vont ensemble. C'est cela qu'on appelle "connexité".Ou bien toi, comment ils t'ont enseigné ce mot là ?>>

Charles a continue  en disant: << Je t'ai expliqué que pour un bon chrétien, qui pense par lui même en s'inspirant bien sûr de la Bible, participer à une cérémonie traditionnelle n'est pas un reniement. L'as tu compris? Autrement dit, on peut être chrétien et quand même aller danser avec les parents au village, le visage recouvert de kaolin.Ce n'est pas cela qui ôte la qualité de chrétien. Ce qui ôte la qualité de chrétien en premier lieu c'est de ne pas reconnaître le Christ comme son Seigneur. En seconde lieu, ce sont les mauvaises pratiques dont tu sais quelque chose puisque ce sont les gestes comme les attaques d'autrui, les meurtres, les pactes diaboliques, le mensonge, ...Malgré toutes ces explications clarissimes, tu en est toujours à provoquer Akeulette sur des choses qui ont pourtant déjà été expliquées en long et en large.>>

<< Ce que vous dites, tous les deux, est très révélateur de votre mentalité. Vous déclarez que ces deux pratiques sont incompatibles sur la base de quoi concrètement au juste ? Parce que vous l'avez entendu dire ? Ou parce que vous l'avez lu dans la Bible ? Quelles vérifications sérieuses avez vous faites ?

ça rend compte de votre mentalité car ça suggère que généralement votre esprit marche au prêt-à-penser. Chaque fois que vous ouvrez la bouche, c'est pour dire une chose que quelqu'un d'autre pense, le résultat de la réflexion d'autrui. D'ailleurs, Eve nous l'a largement prouvé à tous en se donnant pitoyablement en spectacle sur le thread de la 3ème guerre mondiale où elle soutenait le bellicisme des étatsuniens pour soi-disant mettre fin à l'utilisation des...armes chimiques en Syrie.

Laissez moi vous dire que ce sont des idées reçues distillées depuis belle lurette par des clergés, peut-être par jalousie de l'attention des fidèles. Un chrétien a le droit de réfléchir par lui même sur la Bible. Car s'il n'est pas écrit dans la Bible qu'on peut être animiste et chrétien, il n'est pas non plus écrit qu'on ne le peut guère. Un chrétien a le droit de vivre sa religion comme il l'entend. Pourvu que sa foi dans le Christ soit authentique. Maintenant dites moi: par quel mécanisme le fait que le Christ soit Dieu induit que le génie de la forêt n'existe pas ? Si en offrant des présents au génie de la forêt, tu as en tête que ce génie est ton Dieu, alors c'est que tu as un problème avec ta religion chrétienne. Mais si en faisant cette offrande, tu demeures convaincu que le génie de la forêt est en réalité inférieur au Christ mais qu'il mérite quand même quelque considération pour avoir été celui qui a veillé sur ces lieux depuis des temps immémoriaux, où se trouve le problème ? L'offrande faite au génie ne signifie pas qu'on renie Dieu. Le génie là même, qui l'a créé si ce n'est Dieu ?

C'est vrai que depuis les missionnaires occidentaux, les clergés ont toujours entonné ce champ, qui à l'évidence sonne faux. Et que les clergés "nationalisés" n'y ont rien changé. Les clergés de nationaux ne font que reproduire, bêtement, un schéma qui leur a été inculqué. Mais il faut avoir l'intelligence de remarquer que les missionnaires, qui sont à l'origine de cette propagande anti-culturelle,  ne l'ont pas tirée de la Bible, mais de leur collusion avec les Etats impérialistes qui les transportaient sur place, et qui avaient intérêt à saper, pour des motifs politiques, les fondements culturels des sociétés conquises. C'est précisément ici que vous devriez comprendre pourquoi j'ai stigmatisé votre mentalité plus haut : vous ne faites de reprendre des choses venues d'autrui. Vous mêmes ne produisez rien, ne questionnez rien, et gobez pratiquement tout ce qui vous passe par les oreilles, pourvu que ça sonne bien. Zéro esprit critique !

Quel est le passage de la Bible qui l'interdit ? Le veau d'or des israélites dans le désert ? Non, là il était question de la vénération de l'argent. Les faux prophètes qui ont perdu le pari devant Elie ? Non, ceux là avaient un souci avec la hiérarchie de leur cosmogonie, ce qui n'est pas le cas du chrétien qui admet que son génie est inférieur au Christ et que sa dévotion va avant tout au Christ, et qui finalement ne pose en fait que des gestes de courtoisie envers une entité qui a assisté sa lignée au fil des siècles, quand on ne leur avait pas encore apporté le message du Christ. Frère, et soeur (puisqu'il y a Eve aussi. je l'avais oubliée celle-là), je me doute que tu vas rétorquer une de ces âneries monumentales dont tu partages le secret avec ton congénère qui se fait pompeusement appeler Lucide. Et je suis sûr que tu vas le faire avant de chercher à vraiment comprendre le texte, ce qui fait qu'une fois de plus tu passeras à côté de sa signification. Cependant retiens quand même comme résumé : cesses de ressasser tout ce que tu entends. Penses par toi même. Oses penser en dehors des sentiers battus, mais en restant fidèle à la logique.
>>

Depuis la genèse de son entreprise d’évangélisation, l’Eglise s’était plutôt efforcée de présenter les africains comme n’ayant pas une spiritualité divine valide, soulignant que les valeurs africaines n’ont rien à avoir avec la spiritualité divine et qu’elles sont même sataniques. Cependant au plus profond d’eux-mêmes, les Africains n’ont jamais été de cet avis. Cette attitude explique en partie l’échec du christianisme sur le continent noir.
Citation:
Si la spiritualité, le pouvoir d’atteindre le salut développé par une personne ou par un système, peut être perçue comme un contenu, la religion peut alors être comprise comme le contenant, le cadre dans lequel la spiritualité est protégée, encouragée et développée. La spiritualité africaine peut bien être enseignée dans le cadre contenant de la religion chrétienne, car les deux courants procèdent de la même vérité : la vérité du Verbe, la présence divine en l’homme et autour de l’homme.
Citation:

Ainsi, comme la spiritualité africaine, n’a pas été comprise par les missionnaires (ou comme l’ayant comprise ils ont tout fait pour la diaboliser), il a été enseigné à l’Africain que tout ce qu’il avait appris de ses ancêtres était faux. Cette mauvaise approche a détruit l’emprise que le mystère divin africain (gage du progrès) avait sur la majorité engagée dans le mystère humain, cette majorité est donc maintenant sous l’influence directe du mystère démoniaque. Ceci a conduit au mauvais usage répandu du pouvoir mental, d’où la chute de l’Afrique.http://www.pyepimanla.com/juillet-aout-2010/religion-croyance/La-Spiritualite-Afrocentrique.html

Jésus enseignait le « mystère du royaume des cieux » (Matthieu 13 :11). Selon le dictionnaire Larousse le mystère est un « ensemble de doctrines secrètes et de rites initiatiques dont la révélation devait apporter le salut ». Et faisant allusion à l’illumination par la voie chrétienne, le maître chrétien a dit : « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. » (Matthieu 5 :Cool. La haute spiritualité enseignée par le christianisme n’est donc autre que le mystère divin. Ainsi pour que le christianisme puisse vraiment aider les Africains, il doit jouer le rôle qui était celui du mystère divin traditionnel dans le continent noir : contrôler le mystère humain et obliger, par la prière, ceux qui sont engagés dans le mystère humain à n’utiliser leur potentiel que dans le bien. Cela implique que le christianisme doit être capable de développer des approches efficaces de lutte contre la sorcellerie.



 

Citation:
Qualifier, par exemple, la voyance (le fait d’être capable de lire la pensée, ou de lire l’avenir) de sorcellerie n’est pas une présentation exacte des choses. Simon alors tous les prophètes de la Bible seraient des sorciers ! Etre capable de guérir des malades par des méthodes ancestrales n’est pas non plus de la sorcellerie, même si ceux qui soignent selon la tradition africaines sont appelés à tort des sorciers. La sorcellerie est uniquement une utilisation d’une connaissance et d’un pouvoir dans le but de nuire : de détruire, de voler, ou de tuer


http://www.pyepimanla.com/juillet-aout-2010/religion-croyance/La-Spiritualite-Afrocentrique.html

La Bible nous enseigne que Moïse était instruit dans toute la sagesse des Egyptiens. (Actes 7 :22). La sagesse des Egyptiens incluait leur religion, leur science et leur philosophie. Moïse connaissait donc à fond l’art de la spiritualité négro-africaine et c’est cette religion qu’il a apprise aux enfants d’Israël, car nulle part nous ne lisons qu’il avait fait table rase de toute la sagesse des pharaons.

 

Citation:

En missionnaire averti G. Carpenter dans son livre High ways for God in Congo écrit : « Plus d’un missionnaire a constaté qu’il a compris l’Ancien Testament beaucoup mieux après un mandat au Congo qu’avant, parce que la vie des tribus congolaises est très proche de celle des anciens Hébreux et beaucoup de choses qui sont très éloignées de notre propre expérience [occidentale] sont claires et naturelles aux Congolais. »[v] Ceci est normal dans la mesure où la spiritualité afrocentrique et le christianisme procède du même berceau qui est l’Egypte antique. Une convergence des ces deux enseignement est donc le cadre naturel que l’Africain d’aujourd’hui doit rechercher pour mieux comprendre sa propre culture spirituelle et pour une inculturation effective du message chrétien.

http://www.pyepimanla.com/juillet-aout-2010/religion-croyance/La-Spiritualite-Afrocentrique.html

 

LE PRESIDENT AFFI N'GUESSAN a le pied dans la tradition, la tete dans le modernisme.

 

 

 

 

 

 

 

Les detracteurs du president PASCAL AFFI N'GUESSAN ont une compréhension primitive des obligations religieuses.