Pris sur le net: Les cinq étapes pour avoir une foi qui déplace les montagnes - partie 1

Published on by Akeulette

Les cinq étapes pour avoir une foi qui déplace les montagnes - partie 1

Dieu a créé l'Homme à son image. Or Dieu est Esprit, donc l'Homme aussi est avant tout esprit. Cet esprit est enveloppé dans un corps physique. L'essence de l'Homme n'est donc pas son corps physique (perception à travers ses 5 sens), mais plutôt l'esprit que Dieu a mis en lui. L'esprit qui est en nous est divin et la Bible affirme que nous sommes des dieux.

 

6 J'avais dit : Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très-Haut.

 

 

34 Jésus leur répondit : N'est-il pas écrit dans votre loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux ?

 

L'homme court après le comblement de ses besoins mais après avoir obtenu des réponses favorables, il reste sur sa faim ... En réalité, cette faim est la recherche de la Gloire de Dieu qui est également la plénitude de la manifestation de Dieu.

Comment être comblé de tout manque ?

 

34 Ils lui dirent : Seigneur, donne-nous toujours ce pain. 35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.

 

En croyant en Jésus le vrai pain de vie !

 

40 Jésus lui dit : Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?

 

Pour voir la Gloire de Dieu, il faut croire. L'Homme ne peut atteindre la dimension de Jéhovah Jireh qu'avec la foi qui donne accès à la Gloire.

 

20 C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible.

 

La foi peut faire déplacer une montagne. Avec la foi, rien ne nous serait impossible. Le mot « rien » montre en fait que pour nous, il n'existe aucune limite.

 

21 Jésus leur répondit : Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait.

 

Tout ce que vous demanderez avec foi, vous l'aurez. Le mot « tout » montre une fois de plus qu'il n'y a pas de limite. Pourquoi alors ne parvenons-nous pas à tout obtenir en Jésus ? C'est une question de foi tout simplement. Comment cette foi fonctionne-t-elle alors ? Qu'est-ce que la foi ? Ou qu'est-ce que CROIRE ?

 

1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.

 

Ce verset nous enseigne que : La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère et une démonstration de celles qu'on ne voit pas. Telles sont les cinq étapes de la foi.

1- Ce qui est Visible est né de l'Invisible (les choses qu'on ne voit pas) :

 

3 C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles.

 

Ce passage nous fait comprendre que tout ce que nous voyons de manière physique a été initié dans le monde invisible. Déplacer une montagne par la foi commence dans le monde invisible avant sa matérialisation dans le monde physique. Devrions-nous être étonnés de voir par exemple une bombe atomique faire disparaître une montagne dont on a demandé le déplacement dans la prière ? Non, c'est possible par la foi. Le « comment cela va se faire ? » importe peu. Lorsqu'on s'interroge sur la question, on manque de foi justement. Sachons seulement que les circonstances vont se mettre en place pour que la montagne se déplace effectivement.

 

1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. Lire la suite

 

La Bible nous révèle dans ce verset que si tout ce qui existe vient de l'invisible, l'origine de toute chose, c'est la parole. La parole dont il est question ici n'est pas le verbe en tant que tel, mais c'est quelque chose de plus fort que cela : la pensée.

Oui, la pensée est une parole qui se fait clairement entendre dans le monde invisible. La pensée n'est pas une idée fugace qui nous traverse ; c'est une idée que nous mûrissons et entretenons et dont nous attendons des effets. Ce que Dieu exauce, ce ne sont pas nos paroles, mais nos pensées.

 

20 Ne maudis pas le roi, même dans ta pensée, et ne maudis pas le riche dans la chambre où tu couches; car l'oiseau du ciel emporterait ta voix, l'animal ailé publierait tes paroles.

 

Ce passage montre clairement que la pensée est une parole, elle a une voix et cette voix résonne dans le monde invisible.

Ce que Dieu exauce, ce sont nos pensées dominantes. Attardons-nous quelque peu sur l'exemple de Pierre. Il a d'abord marché sur l'eau parce que dans sa pensée, il a cru en la parole de Jésus qui lui a dit « viens ». Il a focalisé ses pensées sur l'objectif qu'il devait atteindre : rejoindre Jésus. Mais lorsque le vent a soufflé, Pierre n'a pas prononcé une seule parole, mais tout s'est joué au niveau de sa pensée. Ses pensées de confiance en la parole de Jésus, et focalisées initialement sur la réalisation de son objectif, se sont changées, à la vue du vent, en peur de se noyer et il a coulé !

 

25 Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive; Ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint.

 

Ce verset de dit-il pas que « ce que je crains, c'est ce qui m'arrive. Ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint » ? Lorsqu'il y a contradiction entre la parole et la pensée, cela provoque la cacophonie dans le monde invisible et le négatif qui domine dans la pensée prend le dessus. Au lieu d'être exaucé comme on le dit avec le verbe, on reçoit une réponse contraire. « Que celui qui doute ne s'imagine pas qu'il obtiendra la moindre chose du Seigneur »:

 

6 Mais qu'il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. 7 Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur :

 

Dans le livre de Matthieu, la Bible nous donne une autre illustration:

 

28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.

 

Dieu nous montre qu'il considère que l'acte est déjà consommé rien que parce qu'il a déjà eu lieu en pensée ! C'est une démonstration que tout se passe d'abord dans l'invisible avant la matérialisation dans le monde physique.

Lorsque nous prions, nous devons penser et croire qu'effectivement nous avons reçu ce que nous demandons.

 

23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. 24 C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

 

Amen.

Pris sur le net: Les cinq étapes pour avoir une foi qui déplace les montagnes - partie 1