CPI COUP DE TONNERRE A LA BARRE: Selon les dires d'un expert en génétique à la barre à la CPI, les fameuses sept femmes d'Abobo avaient du sang de boeuf sur leurs habits en lieu et place du sang humain!

Published on by Akeulette

Pris sur un mur

Selon les dires d'un expert en génétique à la barre à la CPI, les fameuses sept femmes d'Abobo avaient du sang de boeuf sur leurs habits en lieu et place du sang humain! C'est un véritable coup de tonnerre qui vient faire tomber ce montage grossier qui avait servi d'alibi à l'ONU pour décréter la destruction des armes lourdes des FDS et qui a servi comme alibi pour le bombardement des camps militaires du pays et de la résidence du président Gbagbo en 2011.

La vérité rattrape le mensonge une fois de plus.
À moins que ces 7 femmes d'Abobo ne soient des femmes-vaches comme la mère de Soundjata Keita, Sogolon Kedjou la femme-buffle. La légende de Soundjata mise en scène au grand théâtre d'Abobo avec les sept femmes-vaches vient de prendre fin.

CPI COUP DE TONNERRE A LA BARRE:  Selon les dires d'un expert en génétique à la barre à la CPI, les fameuses sept femmes d'Abobo avaient du sang de boeuf sur leurs habits en lieu et place du sang humain!