Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Spiritualite

Oui Seigneur continue de les confondre la-bas a la CPI!!!

Posted on May 26 2016 by Akeulette

Merci Seigneur de continuer a ridiculiser ces faux temoins de "Human Rights Watch", merci de continuer de les confondre ces Menteurs, des gens qui "sont formels sans avoir vu".

Merci de continuer a ridiculiser Fatou Pouffsouda et la CPI, avant de faire annuler ce proces de la HONTE!!!. Le brouillon illisible qui s'ecroule dans ma vision est symbole de tout ces faux temoins qui se retractent se confondent. Le seul vrai temoin que vous avez envoye a la CPI pour retablir la VERITE est SAM L'AFRICAIN, l'homme au "boubou guere" dans vision du 15 Juin 2015 qui revient de la HAYE avec le president GBA.GBO a ses cotes!!!

L'avocat de Blé Goudé au témoin P-369 : « Vous êtes formel sans avoir vu »

19 mai 2016 - 17:05

Antoine Panaite

Le dernier jour d’audience de Matt Wells, le chercheur de Human Rights Watch, n’a duré qu’une demi-journée. L’équipe de défense de Charles Blé Goudé s’est attardée sur des points précis du témoignage de l’américain, notamment ceux portant sur les discours du « général de la rue ».

Par Antoine Panaite

Emmanuel Altit, l’avocat de Laurent Gbagbo, reprend la parole pour une dizaine de minutes afin de terminer l’interrogatoire de son équipe de défense. Il interroge Matt Wells sur la question des réfugiés pro-Gbagbo partis au Libéria et dénonce ce qu’il définit comme une présentation « trop simple » dans le témoignage du chercheur de Human Rights Watch (HRW) où une ethnie serait associée à une orientation politique.

« Vous voulez dire que toute la population de certains villages Guérés a fui, c’est cela ? », demande notamment Altit. Matt Wells assure : « La plupart des Guérés (à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, ndlr) se sont enfuis ». Le témoin précise que HRW ne présente pas une histoire simplifiée. Et Altit de rétorquer que son témoignage au bureau de la procureure n’a pas embrassé « la complexité de ce qui s’est passé ».

À lire aussi --> Procès Gbagbo-Blé Goudé : un chercheur de Human Rights Watch à la barre

Des preuves de meurtres « sans avoir vu »

C’est ensuite Jean-Serges Gbougnon qui prend la parole pour l’équipe de défense de Charles Blé Goudé. Son interrogatoire est assez différent de celui d’Emmanuel Altit et s’intéresse davantage à des points particuliers du témoignage de Matt Wells.

Interrogé sur le passage de son témoignage où Wells avait dit qu’il n’avait pas pu se rendre au "parlement" (ces rassemblements de jeunes) à Abobo avocatier « à cause de la violence des jeunes patriotes à ce moment-là », Wells affirme qu’il en a eu connaissance par un recoupement de témoignages concordants et possède même les preuves de certains meurtres. « Nous avons les heures et dates exactes de ces meurtres », ajoute-t-il. Gbougnon conclut cette discussion en affirmant : « Vous êtes formel sans avoir vu ».

Appel à la discussion et incitation à la violence

Trois vidéos où l’on voit Charles Blé Goudé sont présentées. À travers ces images, la défense dépeint une fois de plus « l’homme de paix » décrit lors de sa déclaration liminaire. Dans l’une d’elles, l’ancien ministre de Gbagbo lance un appel au dialogue : « Nous pensons que quand on finit de faire la guerre, on finit toujours par discuter (…) Autant discuter maintenant au lieu de mettre des vies en danger ».

« Pourquoi aucun de ces appels à la discussion n’est mentionné dans votre rapport ? », demande Gbougnon à la fin de la diffusion des vidéos.

« Sur la base des vidéos, nous avons estimé que M. Blé Goudé avait prononcé un certain nombre de discours qui ne ressemblaient pas à ceux-là mais qui incitaient plutôt à la violence, répond Wells. Et Après ces discours, nous avons constaté une augmentation du nombre de violences ».

« Vous connaissez le contexte du discours du 25 février ? (…) Vous avez entendu parler des évènements d’Anonkoua Kouté ? », poursuit Gbougnon. « Oui, nous avons fait des recherches sur le contexte (…) L’attaque du commando invisible (…) Cela figure dans notre rapport », rétorque le chercheur.

L’interrogatoire de Wells prend fin. Les parties n’ont plus d’autre question. Une seule interrogation d’ordre pratique est soulevée. Elle concerne le témoin p-431 qui sera, mardi 24 mai, le 9èmetémoin du procès Gbagbo/Blé Goudé à comparaître.

L'aîné de Blé Goudé contre le procès à la Cpi:"C’est honteux!Quelque chose d’anormal se passe"
Publié le : mardi 24 mai 2016 Source : Autres Presses

«Je pense que ce qui se passe à la Haye est un procès pour ridiculiser la Côte d’Ivoire. Imaginez-vous, un témoin (le T 441) qui dit à la barre qu’on l’a obligé à avaler sa Carte nationale d’identité (Cni) qui est faite de plastique. C’est ridicule ! Le monde entier, notamment les occidentaux qui nous regardent à travers ce procès se moque de nous. Et il l’a avalée par quel miracle ? Je vous avoue que c’est à la fois honteux et gênant ce type de témoignages . À travers ce genre de témoignage, on constate aisément qu’on veut condamner à tout prix, le couplet Blé Goudé-Gbagbo Laurent. On a aussi entendu un autre témoin (P190) qui a dit: «l’obus est tombé devant moi ici ».

Sans mentionner à combien de mètre de lui cela est tombé, alors qu'il se trouve qu'il n’a pas été mortellement atteint.

Et pendant qu’il parlait, le juge avait un sourire en coin. C’est honteux pour la Côte d’Ivoire. Tous ceux qui assistent au procès rient et se disent, ‘’il y a quelques chose d’anormal qui se passe en Côte d’Ivoire’’.

Tout cela n’est pas normal. Il faudra que nous, Ivoiriens, nous nous mettions à un certain niveau pour qu’on nous respecte. Tout ce cirque, est vraiment humiliant. Ce sont des foutaises. Car, nous sommes tous victimes de cette crise parce que moi qui vous parle, au plus fonds de cette guerre, j’ai dormi dans des maisons inachevées vers Maféré. (…) Donc, en clair, il faut que ces soi-disant témoins respectent la Côte d’Ivoire, puisqu’on le sait, beaucoup parmi eux, on trouvé dans cette affaire, un moyen pour chercher à vivre en Europe », a déclaré à Abidjan, le frère de Charles Blé Goudé.

"Côte-d’Ivoire: Le témoin P431, Nigel Walker avoue son manque d’objectivité et sa partialité"

mercredi 25 Mai 2016

"Durant le deuxième et dernier jour de sa déposition contre les accusés Blé Goudé et Laurent Gbagbo, Nigel Walker, répondant à une question des avocats de Blé Goudé, Maitres Knoops et Zokou Séri, sur l’objectivité de ses propos affirmera ceci: «Je connais les règles du journalisme: impartialité, objectivité, neutralité etc. mais lorsqu’il s’agit des faits, je ne suis pas objectif». Soulevant un véritable tolet d’étonnement dans la salle d’audience et sur les réseaux sociaux. Devant les mêmes avocats, le témoin confirmera avoir dit dans le rapport initial de sa déposition que la galaxie patriotique était composée de plusieurs organisations chacune ayant son propre chef. «Pourquoi alors accuser monsieur Blé Goudé pour tous les crimes de la Galaxie ? », lui demanda maître Zokou.

Les audiences reprendront le lundi prochain avec le témoin P97. Mais avant ce prochain témoin, il y aura une conférence de mise en état le vendredi 27 mai."

http://www.connectionivoirienne.net/118356/cote-divoire-temoin-p431-nigel-walker-reconnait-manque-dobjectivite-partialite

"Vous aviez médité de me faire du mal: Dieu l'a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd'hui, pour sauver la vie à un peuple
nombreux." Genese 50:20

Oui Seigneur continue de les confondre la-bas a la CPI!!!